Découvrez des outils ludiques de sensibilisation au handicap

le 10 avril 2017

Keski a été créé par Benoît Carpier. Ce dispositif s’origine dans son travail d’éducateur spécialisé, puis de consultant/formateur en entreprise, où il a pu prendre la mesure des situations de rejet que peuvent parfois vivre les travailleurs handicapés. Les questionnements suscités par ces expériences ont fait naître son projet : « qu’est-ce qui ? » s’est ainsi mué en « keski ».

L’objectif de keski est de sensibiliser le public à des thématiques souvent incomprises, car méconnues : le handicap, la dépendance, le vieillissement, … La démarche vise à ouvrir la réflexion sur ces sujets, fournir des pistes de travail et de compréhension pour favoriser un changement de regard, et d’attitudes dans l’accueil de ces problématiques.

Pour ce faire un large éventail de services est proposé aux professionnels, aux familles, aux écoles : formations, aide au développement de projets, création et diffusion d’outils pédagogiques.

Ces outils ludiques, dont la plupart ont trait au handicap mental et/ou psychique, se déclinent en trois domaines : KESKI Handicap, KESKI Jeunesse, les Handispensables. Ils sont créés en partenariat avec des associations telles que l’UNAFAM, mais aussi avec le concours des principaux concernés, par exemple les travailleurs d’ESAT. Cette approche clinique dans l’élaboration se révèle d’une grande richesse, et d’une grande pertinence.

Pour la majorité des jeux, et selon les objectifs des utilisateurs, plusieurs versions sont proposées : jeux de cartes, mallettes pédagogiques, « ateliers autonomes » (pouvant servir de support à l’animation de formations). Chaque outil est personnalisable pour s’ajuster au mieux à la demande : il est ainsi possible de créer des jeux sur mesure pour un établissement, de les éditer à l’effigie d’un organisme, ou encore d’en associer l’image à une entreprise (la Banque Populaire s’est ainsi associée aux Handispensables, Castorama à Keski Jeunesse, et ERDF aux Ateliers Autonomes Handicap).

Focus sur les deux déclinaisons d’« Handipsy », une des dernières parutions, qui fait le point sur certains troubles psychiques (schizophrénie, bipolarité, addictions,…) dans le but d’aider à mieux en saisir la teneur.

  • Le jeu de 50 cartes, aux illustrations humoristiques, se décline en 5 cartes par trouble selon différentes variétés :  énigmes, situations gâchettes, attitudes et management, informations génériques (au recto une question et au verso sa réponse).
  • L’atelier autonome contient 30 fiches réparties en 6 ateliers de sensibilisation (un par trouble psychique). Chaque atelier est composé de 5 fiches parmi les catégories énigmes, situations gâchettes,…. Un guide d’animation vient compléter l’ensemble.

Le site keski.fr annonce d’ores et déjà le développement de nouveaux outils en 2017. A suivre !

Anabelle DANIS

Pour aller plus loin :

www.keski.fr

Plaquette de présentation du jeu de cartes « les Handipsys » : http://www.keski.fr/fr/wp-content/uploads/2016/10/Présentation-Jeu-de-cartes-Les-HandiPsys.pdf

Plaquette de présentation de l’atelier autonome « les Handipsys » : http://www.keski.fr/fr/wp-content/uploads/2016/10/Brochure-Ateliers-HandiPsys-2016.pdf

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnements papier + Web + applications (iOS et Androïd)

Newsletter

avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter