Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


L’art du geste

Auteur(s) : Houssier Florian

Je le sais, vous n’avez pas pu échapper à la coupe du monde de football, ses exploitations commercialo-maffieuses, ses risques d’attentat et autres vicissitudes liées au sport le plus pratiqué dans le monde. Oubliez cela et passez la porte d’un autre monde où le détail et l’instant priment, où le jeu prime sur l’enjeu.


Seniors actifs, travailleurs âgés, travailleurs expérimentés

Changer notre regard sur le travail et sur le vieillissement au travail, tant au niveau des travailleurs, des pratiques managériales que des politiques de gestion des ressources humaines, devient une priorité économique. Améliorer notre connaissance des seniors et envisager leur vie professionnelle en perspective n’est pas une utopie.


Diffusion de la psychanalyse dans le monde, du temps de la vie de Freud

Auteur(s) : Douville Olivier

Cent cinquante ans après la naissance de Freud, la pensée de l’inventeur de la psychanalyse reste toujours aussi vivace, en témoignent les attaques périodiques dont elle fait l’objet. Pour autant, il est opportun de rappeler que les thèses de Freud, leur évolution, furent l’objet d’un combat de toute une vie. Voici, comme convenu, le deuxième volet de cette chronologie : de 1910 à 1912


Le kotéba thérapeutique

Auteur(s) : Anröchte Cyprien

La rencontre entre professionnels de la santé mentale et gens du théâtre, à l’hôpital de Bamako (Mali), est à l’origine d’une nouvelle conception du soin et de la souffrance psychique : le « kotéba » thérapeutique, métissage du folklore traditionnel bambara et de la psychiatrie institutionnelle.


Racisme, sexisme

En s’appuyant sur des thèses darwiniennes ou néodarwiniennes, contournant certaines résistances idéologiques ou pseudo-scientifiques, il est possible de montrer de manière convaincante le lien entre racisme et sexisme, ainsi que le principe d’organisation des sociétés humaines. Le concept de « double conscience », invoqué par André Demailly – à la source d’une culture authentiquement métissée –, indique une issue possible à la crise des rapports interethniques, interculturels ou intersexes.


En passer par l’autre

Auteur(s) : Houssier Florian

Il est parfois de troublantes coïncidences.


Vivre avec les autres. Quels enjeux psychiques ? *

Vivre avec les autres est une expérience banale, mais le lien humain est ce qui façonne notre devenir et notre identité. Qu’est notre vie comme relation à autrui ? En proposant de répondre à cette énigme, l’auteur montre les enjeux spécifiques qu’elle contient.


Choisir une spécialité médicale : la gynécologie-obstétrique *

Auteur(s) : Belgacem Imem

Cette thèse, remarquable par les résultats induits par la méthode retenue, montre que c’est à l’épreuve de la relation au patient que les jeunes médecins sont confrontés à la part obscure de leur choix de la médecine et de la spécialité, souvent dans la solitude et l’angoisse, car leurs études ne les y ont pas préparés.
Le mérite de l’analyse est de respecter la complexité et l’inachèvement des éléments intimes et singuliers, intriqués aux arguments rationnels du choix professionnel, et d’en dégager des lignes de force générales mises en perspective d’une psychologie du sujet, conditionnant pour chacun son engagement dans l’exercice professionnel.

Dominique Weil,
Professeur émérite en psychologie


Sexualité, répression, transgression

Robert Muchembled brosse un large panorama des mœurs et pratiques dans le domaine de la sexualité, de la Renaissance à nos jours. Il lie étroitement la répression des pulsions érotiques (ou leur sublimation) au développement des grands idéaux collectifs pour expliquer le dynamisme de la civilisation occidentale et les progrès de la modernité. La révolution sexuelle des années soixante, soixante-dix aboutirait à un équilibre entre les sexes, sans doute précaire, accompagné d’une angoisse qui ne serait pas de nature à bloquer le moteur de la civilisation.


Bébés en détresse, sujets en détresse. Comment prendre en charge des souffrances très primitives ?

Auteur(s) : Mellier Denis

Les souffrances primitives « hors psyché » désignent un état de douleur où le sujet s’est absenté de lui-même selon la figure du « bébé en détresse ». Comment permettre que se produise un processus de subjectivation de telles souffrances ? L’auteur développe un modèle pour penser la clinique en prévention et en institution.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter