De Sigmund Freud à Jacqueline de Romilly : la Grèce qui vit en nous

Le Journal des psychologues n°286

Dossier : journal des psychologues n°286

Extrait du dossier : L’empathie
Date de parution : Avril 2011
Rubrique dans le JDP : Regards sur
Nombre de mots : 2400

Auteur(s) : Alcalay Jean-Marc

Présentation

L’académicienne Jacqueline de Romilly, spécialiste de la civilisation et de la langue grecques, nous a quittés en décembre dernier. Toute sa vie, elle aura combattu pour renforcer la place de la culture helléniste dans l’enseignement. Une culture qui, dans notre profession, a toute sa place. Pour preuve, le vocabulaire ou les références récurrentes aux mythes et à la littérature de la péninsule. Ne citons qu’un seul exemple, celui de Sigmund Freud.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

De Sigmund Freud à Jacqueline de Romilly : la Grèce qui vit en nous

Pour citer cet article

Alcalay Jean-Marc  ‘‘De Sigmund Freud à Jacqueline de Romilly : la Grèce qui vit en nous‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/de-sigmund-freud-a-jacqueline-de-romilly-la-grece-qui-vit-en-nous

Partage sur les réseaux sociaux

Femmes au-delà de la crise d’hystérie ?

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter