L’adolescence à tombeau ouvert chez les Coppola

Le Journal des psychologues n°329

Dossier : journal des psychologues n°329

Extrait du dossier : Le corps et ses représentations dans la société contemporaine
Date de parution : Juillet - Août 2015
Rubrique dans le JDP : Culture
Nombre de mots : 850

Auteur(s) : Houssier Florian

Présentation

La société américaine est-elle malade ? De nombreux commentateurs de l’actualité ont perçu dans la remarquable série policière The Wire, devenue une référence, une forme de documentaire transformé en fiction sur la violence et la délinquance dans la ville de Baltimore, non loin de Washington. Mais ce n’est pas la seule problématique de la pauvreté et de la corruption qui se révèle aujourd’hui : le racisme, que l’on pouvait imaginer en recul après l’élection de Barack Obama, a fait récemment son retour sur le devant de la scène, rappelant, entre autres, les émeutes de l’époque du black power.

Mots Clés


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’adolescence à tombeau ouvert chez les Coppola

Pour citer cet article

Houssier Florian  ‘‘L’adolescence à tombeau ouvert chez les Coppola‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/l-adolescence-a-tombeau-ouvert-chez-les-coppola

Partage sur les réseaux sociaux

Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation
Attachement et téléphone portable

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter