Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Les visages du Serpent

Auteur(s) : Houssier Florian

Quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?


Favoriser la flexibilité cognitive pour prévenir la radicalisation violente

Face à l'évolution des réseaux sociaux qui bouleversent notre accès à l'information, comment prévenir la radicalisation violente d'une partie de la jeunesse ? Comment stimuler la pensée critique des jeunes générations, afin de diminuer leur suggestibilité face à des croyances extrêmes, éviter le passage à l'acte radical et empêcher la récidive ? Les auteurs se penchent ici sur les principaux mécanismes cognitifs qui font le soubassement de la radicalisation violente et du conspirationnisme et présentent quelques méthodes inspirées de' la psychologie cognitive pour mettre en place des actions de prévention.


De l’incarcération à l’hospitalisation au sein d’une UHSA

L’unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) est une modalité d’hospitalisation en psychiatrie qui accueille des détenus dont les besoins de soins sont plus soutenus qu’en centre pénitentiaire, hors urgences. L’unité du centre hospitalier de Cadillac, qui a ouvert en 2016, est entourée d’une enceinte carcérale. Les auteures ont initié des séances créatives, afin que les bénéficiaires puissent s’exprimer à travers l’argile. Les séances qu’elles animent en groupe proposent un « village imaginaire » aux détenus, où peuvent se rejouer les problématiques personnelles et la relation à l’autre.


Thérapies en ligne. Quelles incidences sur la pratique analytique ?

Avec les différents confinements liés à la Covid-19, les thérapies en ligne via Zoom, WhatsApp ou encoreSkype, ont fleuri, offrant ainsi la possibilité aux patients de poursuivre leur travail analytique. C’est au cœur de la pandémie, qu’Alberto Eiguer publiait son ouvrage, Thérapies en ligne. La pratique analytique au défi de la communication virtuelle. Il revient ici sur les transformations de la relation thérapeutique induites par ce mode de communication à distance, sur les angoisses et les conflits qui peuvent apparaître, tout autant que sur la créativité qui peut en jaillir.


Quand les mots métamorphosent la souffrance

Jean-Christophe Janin a été confronté au suicide de son fils en 1998. Dans son livre Ton suicide, paru en 2020, il évoque ses incertitudes, ses motivations, sa lente reconstruction et tente d’apporter un regard nouveau sur le sujet. Son objectif est également de mieux comprendre et prévenir le suicide, dans la lignée de son implication au sein de l’Union nationale de la prévention du suicide dont il fait partie.


« La mort résout toutes les énigmes »

Le personnage du Petit Prince a séduit des générations de lecteurs. À travers lui, Antoine de Saint-Exupéry offrirait un modèle de la multiplicité des voies élaboratives du deuil, alimenté par les deuils traumatiques du père et du jeune frère de l’écrivain et pilote. La mort et le suicide apparaissent ainsi en filigrane dans son œuvre et dans sa vie personnelle, aussi bien comme une clé d’explication biographique que de façon plus universelle.


La Covid-19, révélatrice des causes des tentatives de suicide des adolescents ?

Auteur(s) : Amar Stéphane

La pandémie et les confinements ont eu des impacts certains sur la souffrance psychique : perte de repères, sentiment d’insécurité, isolement, détresse ou encore sentiment d’abandon. Cela a pu se traduire par une évolution exponentielle des tentatives de suicide, notamment chez les adolescents. Stéphane Amar apporte son expérience clinique en service de pédiatrie, afin de relever plusieurs hypothèses, dont celle du harcèlement scolaire. Chez certains jeunes patients, ces anciens traumatismes remonteraient en surface, atteignant directement leurs assises narcissiques.


Le Relais étudiants lycéens, un modèle de traitement psychodynamique pluridisciplinaire

Le temps des études supérieures induit de nombreux changements, tant dans la construction des jeunes adultes que d’un point de vue relationnel. Les tentatives de suicide sont un motif fréquent de consultation des étudiants au Relais étudiants lycéens de Paris, souvent sur fond de décrochage universitaire. Ces crises imposent l’exploration clinique d’une souffrance psychologique sous‑jacente.


Si jeune et déjà au bout de sa vie ?

Depuis les attentats terroristes de 2015 en France et la pandémie de la Covid-19, les enfants et les adolescents se trouvent plongés dans les paradoxes contemporains, entre réalité et fiction, prépondérance des écrans et transformation des liens familiaux. En s’appuyant sur son expérience clinique, Marluce Leitgel Gille en retranscrit les conséquences sur leur santé mentale, sur leur corps et sur la pratique professionnelle.


Désarroi des fantasmes et des actes

À travers cet article, la psychothérapie d’une adolescente suicidante témoigne des fantasmes et des conflits qui la traversent : crises de panique, rapports familiaux conflictuels et construction narcissique. Pour l’auteur, les attaques violentes contre le corps ou envers l’environnement sont le signe de la processualité en cours. Comme tout symptôme, ces dernières appellent des réponses adaptées, parmi lesquelles l’hospitalisation.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter