Pouvoir et violence dans la cité. De la horde primitive à la démocratie : l’organisation du lien social

Le Journal des psychologues n°339

Dossier : journal des psychologues n°339

Extrait du dossier : Penser la psychologie : d’hier à aujourd’hui
Date de parution : Juillet - Août 2016
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 4000

Présentation

Jacqueline Barus‑Michel a été, sans nul doute, la plus grande spécialiste en psychologie sociale clinique. Elle aborde ici, en 2008, une vaste réflexion psychosocio-anthropologique sur la nature et les modes d’organisation et d’évolution du lien social qui passe par l’examen du statut de la femme et des fonctions ou figures de l’autorité dans diverses sociétés ou encore des formes de structuration du politique. Cette réflexion débouche sur l’analyse, par le détour philosophique, des conditions de la démocratie.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Pouvoir et violence dans la cité. De la horde primitive à la démocratie : l’organisation du lien social

Pour citer cet article

Barus-Michel Jacqueline  ‘‘Pouvoir et violence dans la cité. De la horde primitive à la démocratie : l’organisation du lien social‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/pouvoir-et-violence-dans-la-cite-de-la-horde-primitive-a-la-democratie-l-organisation-du

Partage sur les réseaux sociaux

La jouissance : quel lien social ? La jouissance : quel lien social ?
Extravagantes jouissances. Culture et lien social

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter