Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


L’annonce de diagnostics graves en pédiatrie. Un processus coconstruit par les parents et les soignants

Auteur(s) : Lambotte Isabelle

Malgré les connaissances actuelles sur le sujet, les annonces sont évaluées, pour 40 % d’entre elles, par les parents comme étant non appropriées. La communication peut être améliorée en soutenant le rôle parental. Les parents doivent être reconnus dans leurs compétences ; ainsi, les soignants ont à transmettre leur message, mais aussi à écouter le savoir des parents.


Le psychologue, l’enfant et les sortilèges de la maladie

Auteur(s) : Gueniche Karinne

Si la psychologie a été introduite dès la fin des années cinquante à l’hôpital, ce n’est que dans les années soixante-dix que le statut de personnel hospitalier reconnaît au psychologue une place en service de pédiatrie. Essentiellement sollicité comme testeur au départ, il est aujourd’hui attendu auprès de l’enfant malade, de sa famille et du personnel soignant, pour mettre des mots sur les maux. Histoire, enjeux et perspectives de cette pratique.


Conférence de consensus. L’examen psychologique de l’enfant et son utilisation

Sur le modèle des réflexions méthodologiques, scientifiques et déontologiques conduites dans le domaine de la santé et de la psychiatrie en particulier, la FFPP, en partenariat et responsabilité avec les organisations et associations professionnelles de psychologues qui souhaitent s’y associer, conduit une réflexion sur les pratiques cliniques de l’examen et les usages des mesures en psychologie de l’enfant.


Les élections à la FFPP : pour une identité professionnelle partagée

Brigitte Guinot et Benoît Schneider viennent d’être élus aux postes de futurs responsables de la Fédération française de psychologues et de psychologie (FFPP), dont ils prendront la présidence le 6 décembre 2008, à l’occasion du prochain congrès de la Fédération.
Ils dressent ici un panorama du contexte de leur élection, mais aussi et surtout de leurs positions sur un certain nombre de débats qui fleurissent actuellement autour, notamment, de la question d’un ordre des psychologues, de la psychologie à l’université ou encore du titre de psychothérapeute.


Lecture anthropologique d’un grand disque de jazz *

Auteur(s) : Douville Olivier

Freud, bon lecteur de quelques ­an­thropologues et folkloristes de son temps, avait forgé, en 1913, un mythe qui reliait meurtre d’un Autre préhistorique, repas cannibalique et sépulturisation.


Inviter la peur Suspiria de Dario Argento

Auteur(s) : de Azambuja Miguel

D’abord, la beauté des premiers titres : L’Oiseau au plumage de cristal, Quatre mouches de ve­lours gris, Le Chat à neuf queues.


L’artiste et son public dans l’art contemporain

L’auteur explore ici le processus de la création artistique en rejetant tout esprit de système. Il survole divers chefs-d’œuvre de l’art contemporain, rapprochant les démarches et motivations de l’artiste et de l’analyste, notamment en ce qu’elles constituent « une passation d’être ». Discourant sur la création, Daniel Sibony veut convaincre le lecteur qu’il parle de l’amour.


Un dispositif expérimental de consultation pour adolescents en milieu rural

Face à l’isolement et au mal-être de certains jeunes en milieu rural, et au manque de professionnels dans ces contrées, un dispositif expérimental de consultation pour adolescents et jeunes adultes a été créé, il y a quelques mois, en Charente-Maritime. Les acteurs de ce projet nous font part de leurs constats et de l’intérêt d’un tel dispositif en matière de prévention et de soin.


Quelle place pour le sujet âgé et sa demande en consultation mémoire ?

Lorsque des patients âgés arrivent en consultation mémoire, beaucoup, adressés à la demande de leurs proches, ne sont pas conscients de leurs troubles. Comment, dans ce cas, présenter et faire entendre la pertinence d’un bilan neuropsychologique et d’une stimulation cognitive ? La combinaison d’un psychologue clinicien et d’un neuropsychologue prend alors tout son sens.


Le brouillon, un espace d’errance dans l’apprentissage

Auteur(s) : Alcorta Martine

Partant de l’hypothèse que le brouillon n’est pas le simple reflet d’un raisonnement « prêt dans la tête », mais qu’il donne à voir un travail d’élaboration de la pensée, Martine Alcorta nous invite à nous pencher sur ces productions dynamiques qui vont conduire au texte final.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter