Surveiller et soigner, les fonctions politiques du psychologue à l’heure de la santé mentale

Le Journal des psychologues n°366

Dossier : journal des psychologues n°366

Extrait du dossier : La déontologie, la profession et les psychologues
Date de parution : Avril 2019
Rubrique dans le JDP : Regards sur
Nombre de mots : 4400

Auteur(s) : Calais Vincent

Présentation

Ces dernières années, la notion de bien-être mental s’est imposée dans de nombreux secteurs de la société. Cette « psychologisation » favorise paradoxalement une disparition du sujet, tout en soumettant le psychologue à deux mouvements contraires : une dissolution et une démultiplication de sa profession. Face à ces mutations sociétales, quelles « fonctions politiques » requiert-on du psychologue ?


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Surveiller et soigner, les fonctions politiques du psychologue à l’heure de la santé mentale

Pour citer cet article

Calais Vincent  ‘‘Surveiller et soigner, les fonctions politiques du psychologue à l’heure de la santé mentale ‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/surveiller-et-soigner-les-fonctions-politiques-du-psychologue-a-l-heure-de-la-sante-mentale

Partage sur les réseaux sociaux

Immobilisation et enveloppements en santé mentale : quelles approches ? Immobilisation et enveloppements en santé mentale : quelles approches ?
Protéger les enfants : un engagement pluriprofessionnel

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter