Traitement des plaintes contre psychologues : une Europe à géométrie variable

Le Journal des psychologues n°366

Dossier : journal des psychologues n°366

Extrait du dossier : La déontologie, la profession et les psychologues
Date de parution : Avril 2019
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 3700

Auteur(s) : Andronikof Anne

Présentation

Le Code de déontologie des psychologues a la responsabilité professionnelle pour principe fondamental. Pourtant, que se passe-t-il lorsqu’une plainte est déposée contre un psychologue ? Devant qui doit-il rendre des comptes ? L’auteure partage ici une étude menée à l’échelle européenne portant sur différents modèles traitant de plaintes et litiges entre psychologue et usager. La profession des psychologues en France trouvera-t-elle un jour sa propre approche, inhérente à ses spécificités, sa culture et son histoire ?


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Traitement des plaintes contre psychologues : une Europe à géométrie variable

Pour citer cet article

Andronikof Anne  ‘‘Traitement des plaintes contre psychologues : une Europe à géométrie variable‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/traitement-des-plaintes-contre-psychologues-une-europe-a-geometrie-variable

Partage sur les réseaux sociaux

Le respect de la déontologie : une procrastination hexagonale de plus de vingt ans

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter