Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Les engrenages du cœur Sur Nick Cave

Auteur(s) : De Azambuja Miguel

Andrew Dominik, le réalisateur de nationalité australienne, vient de présenter au festival de cinéma allemand, la Berlinale, This Much I Know to be True, un documentaire où l’on voit à l’œuvre Nick Cave and the Bad Seeds, pendant les séances d’enregistrement de Ghosteen et Carnage, les deux derniers albums de Cave. Je le verrai le moment venu, je fais confiance au musicien et au réalisateur. Vous avez dû voir L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, un western différent, quelque peu introspectif, avec Brad Pitt, Casey Affleck et le regretté Sam Sheppard, qui jouait le rôle de Frank James, le frère de Jesse. La musique du film, somptueuse, était celle de Nick Cave et Warren Ellis justement. Par ailleurs, Dominik avait déjà réalisé un autre documentaire sur Nick Cave, One More Time with Feelings, dont je vous parlerai quelques lignes plus loin, même si je sais que ça va me crever le cœur.


Lien intrafamilial contemporain et troubles de l’adolescence à la lumière de la société occidentale

Auteur(s) : Sajus Nicolas

L’auteur retrace les origines de la dépendance, en interrogeant les limites entre le normal et le pathologique à travers l’histoire de la société occidentale. L’adolescence, tout comme l’accroissement des états limites, les pathologies narcissiques et les troubles du comportement sont ainsi abordés par le biais de la psychopathologie contemporaine. C’est à travers cette pluralité mouvante, dont la famille est notamment le creuset, que se dessinent les nouveaux contours de la construction individuelle, dans nos cultures occidentales.


Psychologue auprès du personnel : réflexions sur les enjeux déontologiques

Auteur(s) : Cadignan Kévine

Le psychologue du travail est devenu progressivement l’un des professionnels incontournables dans le domaine de la prévention des risques psychosociaux, entre soutien des employés en souffrance, analyse des situations de travail et conseil aux managers et aux directions. Face à ces situations, sur quelles réflexions déontologiques peut-il s’appuyer pour guider ses interventions, et ce, d’autant plus lorsqu’il fait partie intégrante de l’institution dans laquelle il travaille ?
L’auteure interroge ainsi les limites en termes d’autonomie et de confidentialité.


Vers une évaluation de la dangerosité des situations de violences conjugales

Chaque année, les médias relatent des histoires tragiques de femmes victimes de leur conjoint, dont les violences avaient pourtant été dénoncées, mais dont l’agresseur avait été considéré comme peu dangereux. Les auteures proposent ici un référentiel de formation et une méthodologie destinés à tous les professionnels concernés, mais aussi à tout citoyen, désireux de comprendre ce qui se joue lors de disputes familiales, chez un voisin, dans l’espace public… Disposer d’éléments normatifs permettrait de mieux évaluer la dangerosité, et probablement de prévenir les risques de récidive.


La spiritualité aujourd’hui, entre croyances et transcendance

« Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas », avait prophétisé André Malraux. Le dernier livre codirigé par Nicolas Roussiau, Psychologie et spiritualité, établit un lien entre les spiritualités, sous toutes leurs formes, et la santé. C’est dans une perspective holistique et non dogmatique que l’auteur propose une approche originale, faisant appel à de nouvelles méthodes psychothérapeutiques et à des questions de société fondamentales.


Le travail comme soutien à l’inclusion des personnes en situation de handicap

Auteur(s) : Hanin Laurence

Laurence Hanin questionne la place et le rôle du psychologue au sein des établissements et service d’aide par le travail (ESAT). Les enjeux étant tout autant de répondre aux exigences de ces structures, notamment en termes de productivité, que d’accompagner les personnes qui en font partie. L’auteure souligne ainsi l’importance du travail et de l’implication de l’individu dans les tâches qui lui sont confiées, en tant qu’éléments structurants.


L’approche du rétablissement au service du projet de vie

Permettre d’envisager une vie satisfaisante malgré les limites liées au handicap, c’est là tout l’enjeu d’un accompagnement global visant la promotion du rétablissement de personnes en situation de handicap. Les auteures présentent le travail réalisé avec Madame B. au sein d’un foyer occupationnel. Un suivi psychologique, diverses activités sources de bien-être ou encore un atelier de médiation canine, sont autant de propositions qui ont été mobilisées par l’équipe pluridisciplinaire, afin de répondre au mieux aux besoins et objectifs identifiés dans son projet personnalisé : valoriser son autonomie pour ses déplacements en dehors du foyer.


Le projet professionnel à l’épreuve de la réalité

Lorsque la vie commence à reprendre son cours après une lésion cérébrale, la question du retour au travail émerge et confronte ces personnes en situation de handicap à une nouvelle réalité : celle de leurs capacités face aux contraintes du monde professionnel. Un accompagnement en unité d’évaluation, de réentraînement et d’orientation socioprofessionnelle (UEROS) va ainsi les aider à mieux cerner ces séquelles difficiles à identifier ainsi que leurs répercussions, mais aussi à leur redonner confiance en leurs compétences pour cheminer vers de nouveaux projets.


Sexualité et handicap

La sexualité des personnes en situation de handicap est un sujet difficile à penser et à mettre en place. Pour autant, avoir une vie affective et sexuelle s’inscrit dans un projet de vie légitime, et les équipes se doivent alors de le soutenir et d’aider à l’élaborer. Les histoires de Lucille et de Lilian en témoignent, tout autant qu’elles mettent en lumière le souci constant porté à la dignité des personnes.


L’autodétermination chez la personne porteuse de trisomie 21

Auteur(s) : Fauré Julie

Si certaines personnes porteuses de trisomie 21 parviennent à exprimer leur volonté, pour d’autres, cela ne va pas de soi. Ainsi, favoriser l’autodétermination, mais aussi être une ressource pour soutenir la personne ou son projet lorsque l’environnement ou la santé deviennent des freins à sa réalisation, telles peuvent être les missions du psychologue intervenant dans des établissements spécialisés dans l’accompagnement de projets de vie inclusifs de personnes en situations de handicap. Des missions riches et variées qui mettent le devenir de la personne au centre du dispositif.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter