Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Émergences du corps dans le travail du contre-transfert

Auteur(s) : Gougoulis Nicolas

Au cours d’un travail de psychanalyse de groupe avec des patients obèses, des phénomènes transférentiels peuvent être captés dans le corps du thérapeute qui devront être symbolisés dans le travail thérapeutique. D’où l’importance de l’aménagement d’un cadre propice à l’accueil de ces mouvements, notamment par la composition d’une équipe de cothérapeutes.


L’obésité mérite bien un concept opérant !

Auteur(s) : Driffield Katryn

Comment expliquer la genèse de certaines formes d’obésité ? Une solution, envisager une nouvelle approche directement inscrite dans le prolongement des travaux de Donald W. Winnicott sur l’importance de l’environnement dans l’élaboration des troubles ultérieurs : le « gavage psychique ».


Obésité à l’adolescence

Questionner l’énigme entre le désir et la pulsion… et faire émerger un savoir nouveau jusqu’alors enfoui ! Si tel est l’enjeu de la psychothérapie analytique, il trouve tout son sens avec l’histoire de Dominique, un adolescent amené à consulter parce qu’il mange pour deux… ou trois… Reste à découvrir ce qui… et qui… se cache derrière ses kilos en trop !


Le regard des jeunes sur les psychothérapies

L’équipe des psychologues du service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé de Lyon-1 rencontre en consultation de nombreux étudiants pour des problématiques variées. Pour sensibiliser sur l’éventail des soins et démythifier la place et la fonction du psychologue, une action a été menée avec la collaboration d’étudiants en psychologie.


Nouvelles figures de l’adolescence

Un voyage à travers l’œuvre de David Le Breton sur l’errance, la passion du risque, les tatouages, les scarifications… qui offre un éclairage sociologique et anthropologique sur les conduites à risque des adolescents, sans occulter pour autant la question de leur mal de vivre et de leur souffrance.


Un cadre thérapeutique contenant pour l’adolescent… et ses parents

Auteur(s) : Tarjus Émélie

Un cadre thérapeutique contenant pour l’adolescent… et ses parents


L’héroïnomanie plutôt qu’une autre addiction

Faute d’élaboration psychique, certaines personnes s’adonnent à l’héroïne. Qu’un traumatisme en constitue ou pas ­l’origine, la recherche d’émotions illusoires en fonde l’infernale nécessité.


Individus, institutions, socialisation

Le dernier ouvrage de Bernard Lahire, Dans les plis singuliers du social. Individus, institutions, socialisations, remet en question certaines assertions contemporaines de la sociologie et relance la réflexion sur la place du social en chaque individu comme nous le soulignions lors de sa recension dans notre numéro de mai dernier. Pour en poursuivre l’analyse, ce débat avec Claude Tapia s’articule autour d’une question : « Une sociologie de la fabrication sociale des individus et de leurs logiques d’action est-elle possible ? » et examine l’hypothèse d’un rapprochement possible entre sociologie, sciences cognitives ou neurosciences.


L’aire culturelle, ou comment recréer son doudou

Auteur(s) : Houssier Florian

L’été est passé depuis longtemps désormais, mais certaines traces provoquent un effet de persistance mnésique ; comment ignorer ce qui passe, ce qui reste, aiguisant nos sens, notre troisième oreille ?


Au-delà des paradigmes ou la prise en charge clinique en médiation thérapeutique d’un enfant porteur d’autisme atypique

Professionnels, thérapeutes ou non, parents, je vous invite à réfléchir sur la relativité de l’analyse clinique thérapeutique d’un enfant porteur d’autisme atypique selon deux paradigmes qui paraissent antinomiques : l’un est d’obédience comportementaliste, l’autre est d’obédience psychanalytique. Il s’agit du même enfant, mais le prisme des paradigmes renforce l’idée qu’une analyse, si sincère soit-elle, ne doit jamais se désorienter à son usage premier : celui de comprendre les effets thérapeutiques et cliniques dont ils sont porteurs pour la personne qui s’engage dans l’échange avec le thérapeute. Cet enfant a donc un suivi thérapeutique hebdomadaire dans un ime. Chaque semaine, une piscine olympique lui est réservée pendant une demi-heure : cette médiation thérapeutique est mise à l’œuvre depuis deux années scolaires consécutives.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter