Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


La révolution tunisienne, 18 mois après

Auteur(s) : Kridis Noureddine

Le 23 octobre 2011 marquera l’Histoire de la Tunisie par le déroulement des premières élections libres. Mais qu’en est-il aujourd’hui après la victoire des Islamistes ? Noureddine Kridis, qui avait déjà exploré les raisons de l’incroyable révolution – JDP n° 285, mars 2011 –, nous éclaire aujourd’hui sur la réalité qui traverse le pays : confusion mentale des sujets et risque de dérive autocratique. C’est en étayant son propos sur une expérience par le vécu qu’il proposera des pistes pour ouvrir une nouvelle voie où le peuple ferait de véritables choix.


Motivé ?

Auteur(s) : Lemoine Claude

La motivation est devenue mon­naie courante. De la lettre de motivation, exercice incontournable, nécessaire, mais peu discriminant pour l’embauche, à la motivation au travail ou à l’école, chacun connaît cette notion. C’est même devenu une norme générale : il faut être motivé, ou du moins se déclarer tel. On n’imagine pas quelqu’un dire qu’il ne l’est pas !


Le psychologue comme sujet de la pratique

Auteur(s) : Schopp Georges

La publication récente d’un livre de Pierre Bourdieu (philosophe et sociologue) reprenant les cours de 1989-1992 sur l’État (1) nous offre la possibilité de revenir sur la question de la liberté, du déterminisme et de la position subjective.


Fenêtre sur cour : les pères, entre haine et désespoir

Auteur(s) : Houssier Florian

Découvrir le pot aux roses, c’est l’effet qu’on peut avoir à la lecture, souvent drôle, parfois dérangeante, du livre d’Adam Mansbach : Dors et fais pas chier *. Il dévoile de façon humoristique une réalité cachée, déboulant comme un chien dans un jeu de quilles dans les consensus mous de la parentalité et des idées reçues qu’elle véhicule.


Interruption temporaire d’éducation prioritaire… ou comment ouvrir la voie des mots ?

Dispositif médico-social, les Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), accueillent des jeunes souffrant de troubles psychiques altérant leurs capacités de socialisation et d’apprentissage. Si leurs pathologies sont qualifiées de « handicap psychique », reste à voir comment entrer en lien avec eux et leur permettre de « poser des mots sur les affects ». Du travail autour du processus de séparation-individuation aux rencontres dynamiques avec « temps de parole » et « groupe de parole », immersion en ITEP.


Deux délires mis en commun : Michel et Monique Fourniret

Auteur(s) : Acker Élodie

Si l’aliénation au délire d’un autre est possible – un individu actif transmet un délire « construit et plausible » à un individu « sain d’esprit », passif, qui va adapter ce délire à la réalité –, la mise en commun du délire l’est d’autant. Chacun est contaminé par le délire de l’autre et l’intègre au sien : on parle de « délire à deux ». Mais quels sont les mécanismes de cette psychopathologie et comment fonctionnent les sujets impliqués ? Illustration à partir de l’hypothèse d’un délire à deux à l’œuvre au sein du couple Fourniret.


Le récit mythique comme objet de médiation

Auteur(s) : Masuy Véronique

Quand l’inhibition entrave les processus d’apprentissage, impacte les capacités relationnelles et la vie fantasmatique des enfants ou adolescents, le récit mythique peut devenir un outil de médiation précieux. Abordant des thèmes fondamentaux et favorisant l’identification aux héros, les récits mythiques « font barrage aux peurs, angoisses, agonies, à la violence et à la destruction » et peut permettre de s’exprimer, de se raconter, de relancer sa pensée et, au-delà, stimuler son désir de savoir.


L’hospitalisation : un travail de deuil ?

Les réactions des patients face à leur hospitalisation, notamment en services pédiatrique et psychiatrique, suscitent des interrogations quant au rapport des sujets au soin. Vécue de manière douloureuse et pouvant remettre en cause le fait même de vivre, l’hospitalisation renvoie aux angoisses de séparation et, de fait, relève d’un travail de deuil. Quels sont les étapes, les « temps » repérés ? Comment oeuvrent les équipes dans l’accompagnement des sujets, de leur admission à la sortie ?


Voyage à l’épreuve des frontières culturelles et psychiques en Lituanie

Auteur(s) : Bulourde Laurence

La rencontre de l’autre dans un contexte de double étrangeté, celle de la maladie mentale et la celle de la différence culturelle, interpelle chacun au plus profond de son humanité. Rester professionnel dans ces conditions implique le besoin d’un « nous » et d’un cadre, pour éviter la confusion des langues, du même et de l’autre par l’effondrement des frontières géographiques. Voici un témoignage singulier des limites de l’altérité et de la nécessaire analyse du contre-transfert culturel pour pallier l’arbitraire des frontières psychiques.


L’Entretien semi-structuré multiregistres

Auteur(s) : Stoléru Serge

Les instruments dont disposent les psychologues cliniciens (questionnaires, entretiens structurés) montrent forces et faiblesses. Un nouvel outil, tant destiné à l’exercice clinique qu’à la recherche en psychopathologie, vient tenter de conserver la richesse du vécu tout en se prêtant à une analyse quantitative : l’Entretien semi-structuré multiregistres (ESM). Étudiant lors de chaque entretien une série de cinq registres et suivant un algorithme de présentation rigoureux, l’ESM fournit un matériel clinique riche, auprès des adultes, enfants et adolescents. Présentation.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter