Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Le sujet de la névrose traumatique. Freud et les névrosés de guerre

Auteur(s) : Aquien Michèle

Face à la guerre mondiale désastreuse pour les peuples européens, pessimiste sur l’avenir de la civilisation, inquiet pour l’avenir de la psychanalyse, Freud s’appuie sur des observations menées sur les névroses de guerre pour relancer et réorienter ses élaborations théoriques, refonder l’appréhension de l’inconscient et construire ce que l’on a appelé la « deuxième topique ». On comprend bien ici la manière dont s’effectue, au sein de la conceptualisation psychanalytique, l’ouverture de nouvelles voies.


Divas sur le divan

Auteur(s) : Bon Norbert

Féru de littérature, Freud se disait peu perméable à la musique. Il ne fut pourtant pas insensible au chant des sirènes ni à la souffrance que cache leur séduction, celle d’avoir à porter comme un défaut inhérent à leur condition le malentendu du rapport entre hommes et femmes que l’opéra met en scène dans toutes ses variantes.


Le manteau cloacal ou l’incurie des sujets SDF

Auteur(s) : Mathieu Franck

La pratique clinique avec les sujets sdf confronte à un phénomène tout à fait particulier : l’incurie. S’enveloppant dans des odeurs, dans des substances corporelles, c’est un « manteau cloacal » qui recouvre alors leur corps et impacte leurs relations. Une confrontation de données psychiatriques, psychodynamiques et anthropologiques, permet ici de mieux comprendre les fondements et rôles de cette « seconde peau ».


Évolution contemporaine du concept de mécanisme de défense

Auteur(s) : Braconnier Alain

Pour se protéger, le psychisme humain engage des « mécanismes de défense ». Après Sigmund Freud, les penseurs de la psychanalyse en ont fait l’objet de leurs travaux et publications. De l’avis d’Alain Braconnier, ces « ressources et forces intérieures » évoluent avec la psychopathologie et conservent tout leur intérêt clinique. L’observation proposée ici montre aussi comment elles trouvent leur place au-delà du seul champ de la psychanalyse.


L’art-thérapie, une démarche possible au sein d’un SESSAD

Auteur(s) : Pichet Laurence

Le SESSAD est un lieu au sein duquel il peut être nécessaire, pour aborder certaines situations, de repenser sa pratique, un lieu où des techniques telles que l’art‑thérapie peuvent, dans ce cadre, trouver place, lorsqu’il faut aider des enfants ou des adolescents à « transformer leur passivité en activité », retrouver confiance en eux et en leurs pairs. Comment le professionnel peut-il alors accompagner cette dynamique de « remise en je » ?


Vers une aire de jeu. Le SESSAD comme espace trouvé-créé

Auteur(s) : Buisson Élodie

Éprouver les limites de l’espace de thérapie et jouer avec… pour parvenir à jouer ou à rejouer, tout simplement… Ce pourrait être le début d’un travail psychothérapique qui permettrait aux enfants de se poser dans un espace trouvé-créé ? de pouvoir jouer psychiquement avec la réalité et la transformer dans des jeux imaginaires ? Les suivis de Thomas et de Ryan viennent illustrer la mise en place d’un tel espace de jeu au sein d’un SESSAD.


Face à la souffrance dans la relation d’apprentissage : les groupes à médiation

Auteur(s) : Guinard Frédérik

En quoi les groupes à médiation peuvent‑ils offrir de nouvelles perspectives pour des enfants en difficulté, et notamment dans le cadre spécifique de leurs apprentissages ? Les exemples des suivis de deux jeunes filles, l’une présentant une dyslexie dysorthographique, l’autre qui ne parvient pas à fixer son attention présentent des réponses thérapeutiques possibles.


Approche polyphonique du travail d’équipe

« Aider un enfant à se rencontrer », tel est peut-être le sens du travail des équipes en SESSAD. Mais comment y parvenir, notamment lorsque la demande parentale est partielle et paradoxale ? À travers le témoignage de leur travail avec Rinatu, la psychologue, la psychomotricienne et l’éducateur spécialisé nous éclairent sur les passerelles interprofessionnelles qu’ils ont dû mettre en place pour que cette rencontre ait lieu. Quand les interstices deviennent source de créativité…


SESSAD mobile pour enfants dans l’impasse

Auteur(s) : Thollet Colette

La pratique du psychologue exerçant en SESSAD est sans cesse à bâtir au vu des demandes qui lui sont adressées, de leur provenance (parents, école, etc.), des profils des enfants accueillis, de l’indifférenciation des rôles par rapport aux autres professionnels à laquelle il est parfois confronté, de ce cadre particulier à caractère « mobile »… Et c’est justement dans ces déplacements et cet entre-deux que la rencontre s’opère avec ces enfants en détresse…


Fil de trame, fil de chaîne. Le tissage constant d’une pratique à plusieurs

Auteur(s) : Albac Amélie

Accepter de se faire déloger de ses repères professionnels, de s’exposer au regard des autres collègues, veiller au cadre et au risque de ne pas basculer dans une position de toute-puissance, et ce, tout en maintenant l’articulation et la transversalité au sein de l’équipe, tel est le défi lancé au psychologue exerçant en équipe pluridisciplinaire au sein d’un SESSAD. Filant la métaphore du métier à tisser, l’auteur illustre combien ces fils tissés à plusieurs constituent le maillage d’une pratique singulière.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter