Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Approche systémique interculturelle. Une proposition pour l’accueil des familles issues de la migration

Auteur(s) : Daure Ivy

La double appartenance culturelle, à la fois atout et handicap, influence la façon d’être du sujet et ses rapports avec autrui. En ce sens, l’approche systémique propose des outils qui peuvent être utiles à la compréhension des logiques relationnelles en situation d’exil : le génogramme, qui favorise le récit de cette vie marquée par la migration, aux prises avec les questions de transmission, ou encore la mise à jour d’un mythe familial, l’âme de la famille, qui perdure malgré l’éloignement.


Expérience auprès de mineurs demandeurs d’asile. Une clinique interculturelle sous pression

Auteur(s) : Roisin Jonas

Le centre d’accueil et d’orientation pour mineurs isolés demandeurs d’asile (CAOMIDA) accompagne cette population, notamment dans toutes les étapes de sa démarche. Face à la souffrance inhérente à cette procédure juridique, contraignant la personne à revivre un vécu le plus souvent douloureux, le suivi psychologique, le soutien et l’orientation psychothérapeutique s’avèrent, dans ce cadre, ô combien essentiels.


La rencontre à l’épreuve de l’exil

Auteur(s) : Mousset Stéphanie

L’histoire de la moitié des familles prises en charge par le service ministériel de protection judiciaire de la jeunesse est marquée par l’émigration. À l’adolescence, période où le jeune, en proie à la question du « Qui suis-je ? », réinterroge les liens de filiation, l’épreuve de l’exil ravive la question des origines et des liens à l’autre, fondements mêmes du sentiment d’existence et de légitimité.


Et si la langue parlait ? Retour en langue et filiation

Souvent, les enfants de migrants ressentent le besoin d’un « retour au pays », qui peut s’exprimer par le désir de fouler la terre des ancêtres ou bien l’apprentissage de la langue parentale. Les rapports de ces enfants à cette langue permettent d’appréhender les mouvements de prise et de déprise filiative et affiliative, mais aussi d’évaluer la construction d’un sentiment identitaire et d’une identité familiale.


Langue et filiation dans un contexte interculturel. Le cas d’adolescents isolés étrangers

L’adolescent fait l’expérience d’un changement de relation avec ses parents, dans sa recherche de position de sujet-adulte autonome. Il revisite son histoire transgénérationnelle et sa place dans la filiation, afin d’y puiser des modèles d’identification. Qu’en est-il pour l’adolescent isolé étranger, dans le contexte de grande vulnérabilité qui est le sien ? Les langues, d’origine et d’adoption, peuvent symboliser ce travail filial et offrir un décryptage de ses enjeux psychiques.


Prise en charge de sujets en situation interculturelle. Cinq conditions pour éviter la dérive culturaliste

Auteur(s) : Guerraoui Zohra

Connaître la culture des personnes d’origine étrangère ne permet pas systématiquement aux professionnels qui les suivent de dépasser les incompréhensions et les malentendus aux prises dans la relation d’aide. Pour ce faire, une démarche réflexive est nécessaire, portant sur la culture de l’individu, son identité, les raisons qui l’ont motivé à quitter sa terre natale ou encore la nature de ses relations avec les autochtones.


Les défauts de l’excellence

Auteur(s) : Lemoine Claude

La recherche de l’excellence jouit, comme celle de la qualité ou de l’autonomie, d’un préjugé favorable : nul ne peut se déclarer contre l’excellence sans passer pour un médiocre ou un rabat-joie. Par principe, l’excellence est excellente, et sa recherche louable. Sauf que son application produit des phénomènes psychologiques et sociaux qui sont loin d’être tous positifs, et permet de cacher des processus de changement organisationnel qui détériorent en fait des valeurs sociales chèrement acquises au fil de l’histoire. En se référant aux nouvelles normes de l’excellence dans la recherche publique, examinons quelques défauts d’une cuirasse qui paraît si brillante de façade.


Marc Jeannerod, une vie de recherches en neurosciences

Auteur(s) : Siksou Maryse

Marc Jeannerod nous a quittés le 1er juillet dernier à Lyon.


L’évolution de la place des psychologues à l’hôpital et les réformes hospitalières : points de vue et perspectives

Auteur(s) : Mervelet Rémy

La profession de psychologue hospitalier, son rôle, ses prérogatives et son organisation font l’objet de négociations avec la direction générale de l’offre de soin (DGOS) qui doivent, a priori, se terminer en fin d’année (1). Les enjeux et différentes options négociables doivent être éclairés. Dans le cadre de ces entrevues au ministère de la Santé ont été mis en place des groupes de travail spécifiques sur les aspects statutaires, le titre de psychothérapeute et la fiche métier. Ces domaines qui régissent le cadre d’intervention des psychologues exerçant à l’hôpital public concernent également l’évolution globale de la profession.


L’empathie, au cœur du jeu social

L’être humain peut être doté d’une incroyable capacité d’empathie, tout aussi grande que sa faculté à la mettre en sommeil. Dans quel cadre un individu ­ prive-t-il un autre du bénéfice de son empathie ?
Serge Tisseron passe en revue les situations dans lesquelles une personne est tentée, pour se protéger, de limiter son degré d’empathie et révèle, entre autres, le rôle crucial joué par la petite enfance et l’organisation de la vie sociale dans l’apparition ou l’absence de ce ressenti.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter