Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


L’atelier autoportrait : se représenter à l’adolescence

Auteur(s) : Benhamou Olivia

Comment entrer en relation de manière authentique avec des adolescents en crise, hospitalisés dans l’unité de pédospychiatrie de liaison d’un CHU, au décours d’une tentative de suicide ? C’est pour tenter de répondre à cette question qu’est née l’idée de l’atelier autoportrait, où proposition est faite à ces jeunes de venir travailler à une représentation d’eux-mêmes, en utilisant le dessin et la peinture, le collage ou encore l’écriture. Né en janvier 2011, cet atelier hebdomadaire s’est imposé peu à peu comme le moyen précieux d’accéder à une part, jusque-là invisible, de leur intimité psychique. Présentation de ce travail de médiation mené en binôme par une psychologue clinicienne et un infirmier psychiatrique.


De la médiation au thérapeutique : la péniche Bosco

Si, par objet de médiation, on entend souvent un matériau malléable, tels les outils d’expression artistique, il en existe d’autres qui peuvent tout autant trouver leur place dans la relation. Aussi peut-on envisager qu’une péniche, reconvertie en centre éducatif renforcé, ouvre les mêmes perspectives thérapeutiques ? Quelles sont alors les particularités de cette fonction de médiation ?


Penser l’accueil Le journal institutionnel

Auteur(s) : Blin Ludovic

Comment construire et penser l’accompagnement d’un enfant en situation de handicap psychique lors d’activités sportives ? C’est à travers l’écriture, propice à l’élaboration et à l’inscription dans le temps, qu’un enseignant intervenant en IME a su trouver la médiation pour penser les différents dispositifs pédagogiques à mettre en œuvre. Un journal institutionnel qui témoigne ici tant du travail de prise en charge par chaque membre de l’équipe que de l’évolution d’un jeune garçon, Éric, au fil de son suivi à l’IME.


La quête identitaire à travers l’art-thérapie

Auteur(s) : Colignon Martine

Lorsque l’entre-deux cultures fait barrage à l’expression des ressentis par des mots qui se dérobent, passer par l’exploration artistique peut permettre de trouver une voie d’accès à la communication hors la langue. Ainsi, un atelier peinture et dessin, en parallèle d’un travail en psychothérapie verbale, peut être l’occasion d’aborder des problèmes d’ordre identitaire et permettre de relier deux univers internalisés, jugés jusqu’alors antagonistes.


Un médiateur nommé cheval

Auteur(s) : Corbeau Delphine

Auguste est un jeune adulte souffrant d’autisme. Sa rencontre avec Simatra, la jument d’un institut d’activités équestres à objectifs thérapeutiques, nous permet de mesurer ce qui se joue dans ce travail thérapeutique si spécifique, et notamment en quoi la présence de l’animal peut faciliter l’accès à des éléments régressifs pour le thérapeute et lui permettre ainsi d’entrer plus facilement en relation avec son patient.


Une photo pour le dire : Le groupe d’expression et les soignants

Auteur(s) : Leroux Céline

En maison d’accueil spécialisée pour adultes déficients intellectuels profonds ou atteints de handicaps associés, les soignants sont confrontés à un quotidien souvent éprouvant. Proposer un lieu où ils pourront, entre pairs, exprimer et échanger sur leurs difficultés permettra de pallier l’épuisement psychique qui les guette. C’est ici à travers la photographie que les représentations et les expériences de chacun vont pouvoir être mises en commun.


De l’objet au groupe : les médiations thérapeutiques

La médiation thérapeutique est souvent associée aux objets supports de médiation qui prendront fonction d’espace transitionnel et favoriseront la créativité. Lorsqu’elle prend pour cadre le groupe, le processus de médiation bénéficiera du travail de chacun et des interactions qui en découleront. La dimension thérapeutique s’inscrira alors dans l’évolution du groupe lui-même, l’institution constituant la première enveloppe contenante. Bernard Chouvier, spécialiste des médiations groupales, éclaire cette clinique.


Familles et générations. Éléments de réflexion critique

Quel discours la psychosociologie peut-elle tenir aujourd’hui sur la famille, les rapports de générations, les modalités de la vie de couple ? Claude Tapia propose ici une typologie, élargie à des formes nouvelles de construction familiale et aussi des considérations sur des facteurs sociaux ou culturels de nature à renouveler l’approche des rapports de générations.


Adoption et émergence des liens de filiation

Le sentiment de parentalité et la construction de la famille se fondent sur l’histoire antérieure bousculée tant de l’enfant adopté que des parents adoptants. Renoncements réels ou fantasmatiques, pertes, fractures, séparations, abandon… singularisent la naissance d’une inscription dans un imaginaire familial.


Adolescence, violence et « crise »

Auteur(s) : Smaniotto Maxence

Les paradigmes de la crise d’adolescence sont ébranlés et posent question. À quoi attribuer l’inquiétante violence de certains jeunes, leur manque de repère, d’identification, de désir ? Un socle social, économique, environnemental se serait-il substitué au complexe œdipien pour organiser la rupture nécessaire à la maturation psychique ?


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter