Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Quel avenir pour l’orientation ?

Les députés ont adopté, le 17 juillet dernier, l’article 19 du projet de loi relatif à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, confirmant globalement les orientations de la Commission des affaires sociales qui précisait que les salariés transférés devaient l’être « pour les mêmes missions ». Nos regards se tournent désormais vers les sénateurs qui l’étudieront en septembre.


Des psychothérapeutes patentés

Comme annoncé, la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) a été définitivement adoptée les 23 et 24 juin dernier.


La FFPP : des femmes et des hommes au service d’un même engagement

Au terme d’une année de coprésidence, et dans un contexte toujours aussi mouvementé pour la profession, Brigitte Guinot et Benoît Schneider proposent une synthèse analytique des actions menées et à venir de la Fédération française des psychologues et de psychologie.


Le retour de Taylor

Auteur(s) : Lemoine Claude

Sur un plan scientifique, il semblait acquis depuis longtemps que le modèle de l’organisation du travail mis en place par F. W. Taylor au début du XXe siècle était dépassé.


Et si penser pouvait aussi prévenir la délinquance

Auteur(s) : Collectif

Lettre ouverte adressée par les professionnels du CAMSP de Haute-Savoie au ministre de l’Éducation.


Conférence de consensus en psychologie 2008-2010. L’examen psychologique et les utilisations des mesures en psychologie de l’enfant

La première grande phase du déroulement de la conférence de consensus sur l’examen psychologique de l’enfant se termine. Le moment, donc, de dresser un état des lieux de son avancée et de poser les séquences de travail à venir jusqu’à son aboutissement en juin 2010.


Le code de déontologie réglementé par décret ?

Auteur(s) : Collectif

Toutes les organisations professionnelles s’accordent sur un point : il est nécessaire de faire évoluer notre code de déontologie et de lui donner un cadre légal au-delà de ce qui existe aujourd’hui et qui protège notre titre mais non notre exercice. C’est au niveau de l’optique choisie que les divergences existent fondamentalement : soit la création d’un ordre qui, de fait, donnera un cadre officiel au code – c’est l’optique du SNP et du SPEL –, soit en le réglementant en tant que tel, par exemple sous la forme d’un décret – c’est celle qui a été retenue par les organisations professionnelles qui cosignent le communiqué ci-dessous.


Collectif des psychologues en colère

Auteur(s) : Collectif

Un collectif de psychologues s’est constitué spontanément en dehors de tout mouvement ou appartenance à d’autres organisations, avec pour objectif d’attirer l’attention du président de la République sur la précarisation de notre profession. Les revendications dans leur forme provocatrice pourraient faire sourire si elles n’étaient on ne peut plus légitimes et ne traduisaient une réalité pesante : à force de se battre pour trouver du travail – tout d’abord des petits bouts de temps plus que partiels, puis des temps un peu plus acceptables ne serait-ce qu’au regard de la mission confiée – pour conserver son statut, faire entendre sa spécificité, on en a oublié un des problèmes fondamentaux : l’acceptation forcée de salaires indécents au regard du niveau d’études universitaires et de formation personnelle nécessaires pour exercer, et le niveau de responsabilité exigé. Si nous savons bien quelle est la valeur de notre travail, il serait temps que nos employeurs la reconnaissent pleinement !
Ce collectif invite tout psychologue qui se reconnaîtra dans la colère exprimée à faire parvenir le courrier ci-dessous à l’Élysée.


Quel avenir pour les stages ?

Auteur(s) : Collectif

Un collectif d’étudiants s’est constitué à l’université Lyon-2 en réaction aux conséquences du décret de 2008 stipulant l’obligation de rémunération des stages de plus de trois mois indépendamment du temps de présence réel. Notre profession nécessite fondamentalement, dans le cadre de la formation initiale, l’accueil des futurs psychologues par des professionnels sur leur lieu d’exercice. Or, loin des problématiques liées à l’entreprise, les structures qui acceptent d’offrir un cadre à cette formation à la pratique n’ont bien souvent pas les moyens de continuer à le faire ou d’y attribuer une partie de leur budget de fonctionnement. Le comble est que les institutions de service public n’ont vu aucune mise en place de budgets spécifiques ! Dans certains secteurs, il était déjà difficile de trouver des stages compte tenu du nombre d’étudiants, il devient à présent urgent qu’une prise en compte de la réalité de notre discipline puisse être entendue si l’on ne veut pas que la situation s’aggrave.


Psychologues de l’Éducation nationale : quel avenir ?

Auteur(s) : Collectif

Alors que l’année scolaire se termine, les questions et inquiétudes qui avaient marqué la rentrée sont toujours, hélas, d’actualité. Sept associations ou syndicats de psychologue intervenant à différents titres au sein de l’Éducation nationale opposent au délitement ambiant une proposition forte d’unification des statuts et formations.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter