Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


La psychothérapie axée sur la mentalisation

Auteur(s) : Dauphin Julie

Si l’on constate souvent une comorbidité entre addictions et pathologies mentales, on peut aussi observer chez certains de ces patients un déficit des capacités de mentalisation. La psychothérapie axée sur la mentalisation pourrait alors être un adjuvent thérapeutique efficace dans les cas de toxicomanies résiduelles. L’auteur présente ici les aspects théoriques et techniques convoqués dans un contexte particulier de consommation d’alcool.


Addiction à l’alcool et enjeux d’attachement : implication pour la psychothérapie

Auteur(s) : D’Arcy Laurence

Quelles sont les interrelations théoriques, empiriques et cliniques du style d’attachement chez l’adulte et de la dépendance à l’alcool ? Quelles incidences sur le traitement ? Quelles implications dans la pratique clinique ? Au regard de ces enjeux, des pistes d’intervention relatives à l’évaluation, au traitement et à la préparation de fin de psychothérapie, seront ici discutées.


L’entretien motivationnel : un préalable et un complément à intégrer dans la psychothérapie

La prise en charge des patients présentant un problème d’alcool suppose de favoriser et de soutenir l’engagement de la personne dans un processus de changement. L’entretien motivationnel, qui se concentre sur les conditions favorables à l’émergence d’une motivation personnelle au changement, peut remplir cet objectif et être ainsi utilisé en préalable d’une psychothérapie ou s’intégrer dans de multiples pratiques psychothérapeutiques. Présentation de cet outil.


La démarche d’évaluation d’un patient présentant une consommation problématique d’alcool

Auteur(s) : Acier Didier

L’évaluation psychologique d’un patient présentant une conduite d’abus ou une addiction à l’alcool tient compte de trois dimensions : la personnalité, la substance et le contexte socioculturel. À la lumière du cas clinique de Benoît, c’est dans une perspective biopsychosociale que sont développés ici les objectifs de cette évaluation, l’analyse de la demande du sujet et l’importance du lien thérapeutique au cours du processus, éléments essentiels à la démarche du clinicien.


Pôle emploi : un psychologue dans chaque agence. Premier bilan

Auteur(s) : Cohen Patrick

Depuis fin 2016, les psychologues exerçant à Pôle emploi ont été répartis par transfert individuel au sein de chaque agence. Dès juillet 2016 (1), Patrick Cohen nous annonçait les fondements de cette nouvelle organisation et pointait les prérequis indispensables pour sa mise en œuvre. C’est aujourd’hui un premier bilan qu’il nous propose, qui ne se veut ni exhaustif ni quantitatif, mais qui témoigne des premières remontées de terrain qui ouvrent à quelques réflexions.


Gestes du quotidien et contraintes de la modernité

Auteur(s) : Lemoine Claude

Que fait-on vraiment dans sa journée ? Une série de gestes simples, répétés souvent de façon machinale.


La psychanalyse versus vraie et fausse science. Ou la psychanalyse a ses raisons...

Auteur(s) : Bon Norbert

À l’heure où diverses méthodes, reposant en réalité sur la suggestion, s’autorisent du scientisme ambiant pour se prévaloir d’une scientificité prouvée, et parfois approuvée par les instances administratives, il paraît utile de revisiter les rapports de la psychanalyse avec la science. Tant Freud que Lacan n’ont pas manqué de s’éclairer des savoirs de ce que ce dernier appelait « les sciences affines » : linguistique, anthropologie, mathématiques, topologie, neurologie... Toutes disciplines susceptibles d’ouvrir le « comprendre-pas-trop-vite » du psychanalyste, tandis que l’ouvrir à bon escient dans la cure relève évidemment d’un art, un « art du bien dire » qui suppose d’être « poète assez ».


Vivre le handicap : une expérience contradictoire entre ressenti et vécu

Lorsque le handicap moteur ou cognitif survient brutalement, la personne touchée vit une expérience contradictoire : elle voit ses capacités se réduire, mais a du mal à s’identifier au monde des personnes en situation de handicap. Les différentes dimensions du travail des psychologues avec les patients dans cette période d’entre-deux, souvent douloureuse à vivre, sont explorées ici, à partir de deux cas cliniques.


Évaluation de la qualité de vie des parents d’enfants atteints de mucoviscidose

Les maladies chroniques telles que la mucoviscidose bouleversent le fonctionnement familial et affectent la qualité de vie des parents vivant au quotidien avec des enfants malades. Il est aujourd’hui difficile de mesurer cet impact, faute d’outils appropriés. On examine ici les différents critères d’évaluation, et l’on plaide pour l’élaboration d’une « échelle de qualité de vie », afin d’aider les équipes soignantes à identifier les difficultés des « aidants naturels » que sont les parents.


Sociologie clinique et psychothérapies

À partir des années 1960, des courants universitaires et cliniques aux États‑Unis et en Europe ont travaillé sur les liens entre sociologie et psychothérapie, sans jamais pouvoir accéder au statut de discipline scientifique. Vincent de Gaulejac, qui a participé à cette aventure intellectuelle, retrace ici sa genèse et ses évolutions, du Laboratoire de changement social à la création des Groupes d’implication et de recherche.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter