Corps

Dans la rubrique : Article

À travers leur ouvrage Le Nouveau Choc des générations, Marie-France Castarède et Samuel Dock proposent un dialogue entre une senior et un jeune adulte. À l’appui de leurs approches subjectives et d’apports théoriques empreints de psychosociologie et d’une culture psychanalytique, les auteurs expliquent la confrontation qui se joue dans la société postmoderne.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Comment vivre son adolescence, cette période d’entre-deux, généralement décrite comme une crise, un moment ou encore un passage vers l’âge adulte, dans la tentative de se délester de l’infantile qui constitue néanmoins chaque sujet dans son évolution ?

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Face aux conceptions religieuses, philosophiques et médicales du lien entre corps et psyché, la psychanalyse apporte un nouveau regard à la compréhension de l'autisme et des psychoses infantiles en soulignant l'appartenance psychique du corps. Éliane Allouch nous montre que l'autisme révèle une insuffisance, voire une impossibilité du lien entre corps et psyché, tandis que les psychoses infantiles le distordent. En mettant l'accent sur ces premiers liens, elle présente aussi la façon dont le clivage est à l'œuvre dans les addictions, les somatisations, les états-limites et les névroses obsessionnelles. Mais la déchirure précoce de ces liens, si elle dévoile un rejet du féminin, ouvre également des possibilités de création artistique, tels Les Chants de Maldoror de Lautréamont analysés avec pertinence par l'auteur.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec O. Douville, C. Wacjman, F. Arar, C. Bonnet et al., V. Jouvel-Doiteau, N. Dauman…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec F. Debout, I. Gernet, C. Pagès, N. Chaignot-Delage, D. Rolo, R. Dejours, N. Dumet, B. Edrei, F. M. de Melo E Silva…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

La souffrance, de par sa fréquence et la diversité des événements subjectifs qui la mettent en jeu, s'impose de nos jours comme objet de réflexion et de recherche : elle vient conjoindre en une expérience intime toute l'actualité du rapport entre corps, psyché et lien social. Là où certains voudraient réduire douleurs, affects et phénomènes de corps à l'organicité, au neurologique, voire à quelque défaut éducatif ou trouble relevant de la santé mentale, ne faudrait-il pas considérer le symptôme douloureux comme une réponse à un impossible à dire ou à supporter ? Là où d'aucuns tentent de normaliser le comportement humain, ne conviendrait-il pas d'aborder toute expression de souffrance à partir de sa fonction dans l'économie psychique, afin d'en déduire des modes de traitement ajustés à la logique subjective ? Cet ouvrage, qui vise à faire le point sur le statut de la souffrance et du corps douloureux, comme sur les impasses du sujet et de la civilisation elle-même, laisse une large place à la présentation de cas et aux situations cliniques.

Dans la rubrique : Article

Face à la maladie cancéreuse, corps et psyché se trouvent effractés. Des dispositifs d’accompagnement existent pour permettre aux patients d’éprouver leur corps de manière plus apaisée et de retrouver le chemin de la subjectivation mise à mal par la violence de l’épreuve. La relaxation, envisagée alors comme une forme singulière de soin de support, permet de réinscrire la double vie du corps… organique et psychique… dans le vécu du cancer par le patient.

Dans la rubrique : Article

Depuis 2004, le centre de cancérologie Gustave-Roussy propose des ateliers de relaxation dans le cadre de la prise en charge psychocorporelle de patients atteints de cancer. Si la démonstration n’est plus à faire de leur utilité dans la gestion de certaines difficultés émotionnelles et de certains effets secondaires associés aux traitements, l’analyse qualitative de 247 questionnaires remplis par des patients a permis de mieux cerner leur vécu, leurs attentes et les limites d’un tel dispositif.

Dans la rubrique : Article

Comment l’élaboration de l’image corporelle influe-t-elle sur les processus de symbolisation ? De là, que se passe-t-il lorsque l’enfant vit une situation de handicap, qu’il soit physique, sensoriel ou psychique ? La nature de l’accompagnement de l’entourage familial comme des équipes soignantes, et la veille de la bonne distance relationnelle, entre surprotection et laisser-faire, aura sans conteste un impact. Au thérapeute de soutenir cette mise en relation du corps, avec soi et avec les autres.

Dans la rubrique : Article

Qu’est-ce qui se joue derrière l’agitation motrice incessante de certains enfants ? Une manifestation de ce qui pourrait être considéré comme un clivage corps-psyché ? une recherche de sensations corporelles pour éprouver la continuité de soi hors de toute mise en relation ? la peur de l’abandon ? Travailler sur la place et le fonctionnement du paradoxe et de la contradiction dans la psyché et le corps du patient, mais aussi dans la situation thérapeutique, ouvre d’autres perspectives, dont le travail avec Noé en est ici une illustration.

Pages

S'abonner à RSS - Corps

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter