Grossesse

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Devenir parent – au cours de la grossesse, de l’accouchement, puis dans les premiers temps avec le bébé – est une mise à l’épreuve des individus et du couple lui-même. Quant à l’enfant à naître, il effectue un tumultueux voyage vers notre monde. Comment prépare-t-on ce délicat passage du fœtus au petit humain ? Quel rôle jouent les professionnels à la maternité ? Pourquoi y rencontre-t-on désormais des psys ? Un obstétricien et un psychanalyste, s’appuyant sur leur expérience de cliniciens, dépassent le clivage du corps et de l’esprit pour explorer, dans un dialogue sans jargon, les temps forts de la grossesse, de la naissance et de l’accueil du nouveau-né. Ils permettent ainsi aux couples d’aborder plus sages et mieux armés ces neuf mois cruciaux, les relations avec les professionnels de santé et les premiers moments de leur vie de famille. Parents virtuels et confirmés, professionnels en formation ou chevronnés trouveront dans cet ouvrage non pas des réponses standardisées mais des éléments de réflexion pour mieux accueillir un enfant. Gynécologue-obstétricien, Paul Cesbron a été chef de service de la maternité de Creil. Psychanalyste, Sylvain Missonnier est Professeur de psychologie clinique de la périnatalité à l’Université Paris-V-Descartes (laboratoire LPCP). Tous deux ont publié de nombreux ouvrages sur le thème de la naissance.

Dans la rubrique : Article

Reconnaître les multiples scénarios de crises et de ruptures du naître humain, du (re)devenir parent et du rester soignant pour tenter d’accompagner au mieux ces trajectoires humaines, tel est l’objectif de ces professionnels qui se consacrent, avec créativité et vulnérabilité, à dépasser le clivage entre psyché et soma pour relever le défi d’une psychologie clinique périnatale pluridisciplinaire. Définition et contour des enjeux princeps.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

La « fabrique » du bébé est différente d'une époque à l'autre et d'un monde à l'autre, comme l'ont montré historiens et anthropologues. Pourtant, depuis toujours, soigner et prendre soin du bébé et de ses parents nécessitent groupes, techniques et objets. Aujourd'hui, pipettes, paillettes, babyphones, balancelles, CEPAP (ventilateur de réanimation), biberons, blogs, sucettes, poussettes, échograph(i)es, objets du marketing et objets du monde virtuel, entourent le bébé avant, pendant et après sa naissance. Ces objets périnataux, par leur profusion, encombreraient-ils la fabrication du lien entre le bébé et ses parents ? Ou au contraire, correspondent-ils à un progrès dans l'art d'accommoder les bébés ? Les groupes de professionnels ou de parents savent-ils les utiliser au mieux dans leurs modernes rituels ? Cet ouvrage propose un riche bouquet de contributions d'actualité sur cette question. Des professionnels - échographistes, biologistes, obstétriciens, sages-femmes, néonatologues, pédiatres, puéricultrices, psychologues, (pédo)psychiatres... - décrivent leurs outils, leurs savoir-faire et développent leurs savoir-être respectifs. Des chercheurs (anthropologues, sociologues, philosophes et historiens) apportent une ouverture en intégrant les objets de la périnatalité dans le champ de leurs recherches.

Dans la rubrique : Article

Conseiller les femmes victimes de violence conjugale, les orienter vers les professionnels susceptibles de les aider, suppose de les connaître, ou plutôt qu’elles se fassent connaître. Difficile projet quand on sait leur difficulté à parler. Regard sur une enquête réalisée en maternité et au service d’accueil des urgences du CHU de Nancy.

Dans la rubrique : Article

Si la pratique de la sage-femme s’inscrit véritablement dans l’interdisciplinarité, il n’en demeure pas moins que des obstacles doivent encore être levés pour qu’elle puisse mener à bien ses missions de surveillance et de prévention. Pour cela, Odile Tagawa plaide pour qu’une attention particulière soit portée sur la transmission des informations entre les différents intervenants et que les professionnelles soient formées à décrypter, au-delà du somatique, les signes de souffrance psychique et les difficultés dans les interactions.

Dans la rubrique : Article

La psychologie clinique périnatale est indissociable de son interdisciplinarité : la psychiatrie de l’adulte et de l’enfant, la gynécologie-obstétrique, la néonatologie, la pédiatrie, la médecine générale, les lieux d’accueil et de soins du bébé et les services sociaux en constituent les multiples relais d’un réseau, dont la conquête commune de la cohérence est la signature identitaire.

Dans la rubrique : Article

L’histoire de cette famille est relativement représentative des difficultés rencontrées par certains parents lorsque se présente un décalage entre le désir d’enfant et l’inscription dans un processus de parentalité. Fort heureusement pour Hugo, la présence paternelle a été telle qu’elle a permis de contenir, et la mère, et le bébé. Quelques symptômes de l’enfant, fréquents en périnatalité et qui exacerbent parfois les aléas de la construction du lien, justifieront d’autant plus un accompagnement pluridisciplinaire croisant psyché et SOMA.

Dans la rubrique : Article

L’histoire de Sandra, de sa grossesse gémellaire et de ses suites de couches est présentée sous l’angle du suivi obstétrical. Ce cas, exemplarisé à partir des difficultés qui peuvent se rencontrer et compliquer l’accueil de l’enfant, est le point de départ d’une discussion clinique transversale à plusieurs disciplines. C’est l’occasion pour chaque professionnel, à travers la reprise des difficultés rencontrées – grossesse à l’adolescence, risque d’accouchement prématuré, deuil prénatal, mort d’un jumeau in utero… –, de préciser la place que chacun peut prendre en lien avec les autres dans un accompagnement contenant.

Dans la rubrique : Article

La gynécologie-obstétrique a, le temps d’une génération, révolutionné des pratiques qui n’avaient quasiment pas évolué depuis que l’Homme existe : assistance médicale à la procréation (AMP), péridurale, échographie et dépistage anténatal, chirurgie in utero… C’est la raison pour laquelle la formation est longue et exigeante, et que ses spécialistes s’« hyperspécialisent » souvent pour une technicité toujours plus pointue.

Dans la rubrique : Article

Le rôle du pédopsychiatre en maternité, dans cette perspective interdisciplinaire, s’inscrit dans la globalité de la prise en charge tant du processus de parentalité, que du vécu de chacun, futurs mère et père, bébé à venir, et des autres professionnels qui seront eux aussi centrés sur ce même couple ou ce même bébé. Il s’agira de parvenir, notamment, à créer un langage commun avec les divers intervenants, à respecter la temporalité de chacun et à accueillir les ressentis, les doutes ou l’ambivalence des affects.

Pages

S'abonner à RSS - Grossesse

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter