Psychiatrie

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Douze rencontres comme autant de nouvelles qui mettent en scène patients et soignants dans lieux de soins dits intermédiaires, groupes d’accueil, communautés thérapeutiques, centre de crise, créés à Villeurbanne par l’association Santé mentale et communautés. C’est parce qu’il s’engage en personne, avec sa créativité, sa spontanéité, mais aussi une réflexion sur soi-même, qu’un soignant en psychiatrie peut espérer soigner, c’est-à-dire accueillir et accompagner une souffrance psychique pour aider à l’élaborer et à l’atténuer, parfois à la surmonter. C’est parce qu’il voit dans celui qu’il rencontre le sujet de son histoire et non l’item substituable d’une population, qu’il peut espérer construire une relation d’aide. Cet ouvrage en est l'illustration littéraire, en même temps qu’un travail d’analyse approfondie de l’essence du soin psychique.

Dans la rubrique : Article

À Bilbao, l’équipe du professeur Guimón applique depuis plusieurs années un programme de suivi thérapeutique dans des unités de jour. Cette approche, qui se veut « intégrative » et dont l’éventail thérapeutique inclut des thérapies dynamiques groupales et corporelles, permet de réfléchir au cadre théorique comme aux pratiques qui s’en inspirent ; les évaluations conduites semblent probantes.

Dans la rubrique : Article

Cette fin d’année s’est teintée de noir. Un certain nombre de personnalités illustres du monde de la psychologie et de la psychiatrie nous ont en effet quittés ces derniers mois.

Dans la rubrique : Article

Si certains patients peuvent s’avérer réticents à toute prise en charge thérapeutique en face à face, certains peuvent néanmoins se laisser séduire par le biais de médiations thérapeutiques où l’attrait pour un idéal esthétique ou encore le transfert à l’art pourront venir jouer les vecteurs de sublimation… L’exemple d’un atelier d’écriture mené par une psychologue clinicienne et un écrivain en psychiatrie de secteur.

Dans la rubrique : Article

Renforcer l’estime de soi, donner une forme à sa vie, trouver ou retrouver une place de citoyen… par la création artistique, l’exposition et l’édition de ses œuvres… tel a été l’objectif de l’action menée par Jean-Philippe Catonné dans le champ de la santé mentale tout au long de sa carrière. Il nous présente ici la « philosophie » de ses ateliers « Arts et thérapie »…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Douze rencontres comme autant de nouvelles qui mettent en scène patients et soignants dans lieux de soins dits intermédiaires, groupes d’accueil, communautés thérapeutiques, centre de crise, créés à Villeurbanne par l’association Santé mentale et communautés. C’est parce qu’il s’engage en personne, avec sa créativité, sa spontanéité, mais aussi une réflexion sur soi-même, qu’un soignant en psychiatrie peut espérer soigner, c’est-à-dire accueillir et accompagner une souffrance psychique pour aider à l’élaborer et à l’atténuer, parfois à la surmonter. C’est parce qu’il voit dans celui qu’il rencontre le sujet de son histoire et non l’item substituable d’une population, qu’il peut espérer construire une relation d’aide. Cet ouvrage en est l'illustration littéraire, en même temps qu’un travail d’analyse approfondie de l’essence du soin psychique.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec L. Tigrane Tovmassian, C. Barrois, A. Gounongbé, C. Colder, M. Rose, D. Schurmans, D. Robin, J. Cottraux…

Dans la rubrique : Article

John, Mère Diop, Ibra et Gora sont ce que l’on appelle des « accompagnants de malades », une pratique répandue au Sénégal et qui tend de plus en plus à se professionnaliser. Mais qui sont ces personnes ? Quel rôle peuvent‑elles occuper auprès de patients hospitalisés et de leur famille ? À mi‑chemin entre le respect des traditions d’accompagnement familial et une tentative de professionnalisation de la fonction, ce dispositif contient des failles dès lors qu’il s’applique au secteur de la psychiatrie. Une plongée au centre hospitalier universitaire de Fann au Sénégal.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

La psychologie aujourd’hui, comme les autres disciplines, ne peut être considérée uniquement dans sa dimension française, et encore moins métropolitaine. L’habitude est prise d’un protectionnisme franco-français argumenté sur la défense de notre clinique, le plus souvent d’orientation psychodynamique, et inscrite dans l’indépendance du psychologue et son autonomie totale dans ses choix théoriques ; nous sommes majoritairement vigilants et frileux vis-à-vis de ce qui nous vient de l’étranger. Il est vrai que l’hégémonie des États-Unis s’applique aussi à la psychologie, et que nous savons, par ailleurs, que leurs modèles ne peuvent s’appliquer tout à fait aux nôtres, ne serait-ce que pour des raisons socio-économiques.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec les contributions de : J. Durand, T. Trémine, P. Guillaumot, D. Salas, C. Rumen et P. Valente, C. Melman, M. Dubec et D. Zagury, J.-M. Forget, Me Dreyfus-Schmidt, H. Bentata, A. Durand, G. Pariente, E. Rafowitz, M. Czermak, R. Tevissen, C. Poulmarc’h, J.-L. Cacciali.

Pages

S'abonner à RSS - Psychiatrie

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter