Psychiatrie

Dans la rubrique : Article

Le rapport d’information fait au nom de la commission des Affaires sociales, relatif à la prise en charge psychiatrique des personnes atteintes de troubles mentaux, a été présenté au Sénat, le 19 décembre dernier (1), par Alain Milon (2). Il s’agit d’une première étape dans la préparation des lois de santé publique et d’organisation des soins. Le but en est également de renforcer « la diffusion des meilleures pratiques (3) » et, plus particulièrement, la prise en charge psychiatrique, dans un premier temps, des personnes atteintes de troubles mentaux, puis de celles souffrant de troubles du comportement, du développement…

Dans la rubrique : Article

Qu’est-ce que la remédiation cognitive ? Est-elle efficace pour tout type de patient ? Quelles sont les techniques et les méthodes utilisées dans ce domaine ? Comment se situe-t-elle dans le dispositif de soins en psychiatrie ? À travers quelques vignettes cliniques, les auteurs nous font la démonstration de cette modalité thérapeutique expérimentée ici dans le cadre de la schizophrénie.

Dans la rubrique : Article

Certains syndromes sont difficiles à détecter comme les pathomimies ou troubles factices. Ils soulèvent du fait même de leur définition des problématiques de diagnostic, mais aussi de prise en charge. D'apparence multiple, ce type de pathologie impose un travail pluridisciplinaire étroit. En atteste l'étude menée à l'hôpital Razi, en Tunisie.

Dans la rubrique : Article

Ce samedi 22 novembre 2014, l’amphithéâtre de l’espace conférences des Diaconesses, débordant d’affluence, fut le lieu d’un copieux défilé de prises de parole de psychiatres français qui avaient également invité Allen Frances (États-Unis) et Pat Bracken (Royaume-Uni) à exprimer les raisons qu’il y a à s’insurger contre la pensée unique DSM.

Dans la rubrique : Article

Depuis quelques années, les évolutions dans les domaines de la psychiatrie et du médico-social ont permis à des psychologues de se retrouver en situation de responsabilité dans certains de ces services. Qui sont ces psychologues coordinateurs et quelle politique de soin peuvent-ils mener au sein de cette « clinique de réseau » ?

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Le terme "consentement", concernant les soins psychiatriques, repose sur trois notions : la législation, l'éthique et la philosophie. Le respect de la personne, de sa dignité et de son autonomie sont au cœur des soins et de la relation thérapeutique, et la très grande majorité des soins psychiatriques sont librement consentis. Cependant, la nature même de certains troubles psychiques peut altérer la capacité à consentir, et dans ce cas, le cadre légal de la contrainte permet d'assurer des soins "sans consentement". Quels sont le cheminement historique, le cadre juridique et l'évolution des soins contraints, de la loi de 1838 à celle de 1990 jusqu'à la réforme de 2011, complétée en 2013 ? Quelles sont les modalités de soins en fonction de la vulnérabilité des personnes ? Quel est le panorama des soins sous contrainte chez nos voisins européens ? Psychiatres, juristes et sociologues répondront à ces questions, en se fondant sur leur expérience et leur réflexion cliniques.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec H. Lheuillet, M. Perrot, P. Arel, M.-C. Cadeau, P. Belot-Fourcade, S. Cadolle, J. Fereday, M. Méghaizerou, M.-P. Chartronet A. Renaut…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec F. Weber, D. Leguay, B. Eyraud, C. Borelle, V. Boucherat-Hue…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Au cours de l'histoire, on a toujours dénié aux fous la qualité d'êtres humains. On les a brûlés au Moyen Age, parqués dans l'hôpital général de Louis XIV, enfermés dans l'asile, on les a laissés mourir de faim durant l'Occupation, exterminés sous le régime nazi. Pourtant, la folie appartient à l'humanité : elle concerne l'existence même, et pas seulement des symptômes ou ce qui pourrait être leur fondement biologique. Oublier cela, c'est la condamner au rejet, à l'exclusion, à l'enfermement. C'est se condamner à ne jamais la comprendre - et à ne jamais entendre ce qu'elle dit de notre monde. Patrick Coupechoux montre que cela n'a rien d'une fatalité. La psychiatrie désaliéniste, née au cœur de la Résistance française, en fait la démonstration : le fou peut vivre parmi nous, comme les autres citoyens, à condition qu'on le considère et qu'on le traite comme une personne. A condition que l'on défende cette idée simple : le soin, c'est la relation avec lui et seulement cela, loin des traitements médicamenteux. Ce passionnant ouvrage explore les sources théoriques et cliniques, politiques et poétiques de la psychiatrie désaliéniste. Il montre comment le paradigme actuel de la santé mentale délaisse l'humanité de la folie au profit d'une conception scientiste et gestionnaire de l'individu. Une étude ambitieuse et approfondie en même temps qu'un magnifique éloge du désaliénisme.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Se fondant sur l'idée simple que les relations peuvent soigner, la psychothérapie institutionnelle a changé le visage de l'institution de soin : elle en a fait une collectivité où chacun participe et s'engage, où soignants et soignés coopèrent, où il n'y a pas de murs, mais des réunions pour parler des problèmes. Ainsi, depuis les années 1950, la clinique de La Borde accueille des personnes psychotiques dans une communauté de vie qui préserve la singularité de chacun. Plaçant au centre de sa pratique le collectif, la liberté de circulation et la responsabilisation des malades, elle a fait des relations et des activités au sein de l'institution ses premiers alliés dans la proposition thérapeutique. Le collectif à La Borde se connaît dans ses effets. Il n'est pas une chose ni même un organigramme spécifique, mais il a des conséquences observables au plan intersubjectif (celui des relations entre individus qui construisent les sujets) et politique. Le collectif est à La Borde le moteur d'une forme sociale originale que l'auteure analyse. À l'aide d'outils issus de la philosophie et des sciences sociales, elle entreprend d'en saisir la spécificité, de l'analyser, de le comprendre, dans l'objectif de nourrir d'autres pratiques dans d'autres lieux.

Pages

S'abonner à RSS - Psychiatrie

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter