Risques psychosociaux

Dans la rubrique : Article

Dans le champ de la prévention des risques psychosociaux, le psychologue peut être amené à produire un écrit. Celui‑ci prendra une forme différente selon son cadre d’exercice et la nature collective ou individuelle de la prise en charge. C’est ce que l’auteure propose de mettre en lumière ici, à travers la variété des cadres possibles, pour en dégager à chaque fois les enjeux essentiels d’un écrit.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Longtemps sacralisé comme espace d'épanouissement personnel, le milieu scolaire n'est désormais plus aussi idéalisé : la volonté de proposer une « école pour tous », s'est heurtée à la réalité de prendre en charge des élèves aux histoires individuelles multiples et ayant un rapport au savoir, aux apprentissages, à l'autorité et à la vie en collectivité, très variables. Ouverte sur le monde, perméable aux enjeux sociétaux, l'institution scolaire n'est plus préservée des tourments qui traversent notre époque. Au-delà de ses missions pédagogiques de transmission des savoirs, elle se doit également de veiller à permettre aux élèves, petits et grands, d'évoluer au mieux dans leur parcours scolaire. Sur le terrain des établissements cette évolution n'est pas si simple à mettre en place car si la notion de RPS (risque psycho-social) est désormais bien ancrée dans les logiques du monde professionnel, cela est loin d'être le cas en milieu scolaire.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec A. Laoukili, A. Salmon, C. Castejon, D. Linhart, H. Savall, V. Zardet et D. Bonnet, É. Roussel et V. Tassy…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec Taylor, le « père » de l'organisation scientifique du travail, les ouvriers devenaient un rouage passif, astreint à une stricte conformité aux consignes et modes opératoires. Leur travail devait se dérouler indépendamment de leur état d'esprit, de leurs états d'âme et de leurs savoirs. Le management moderne semble aux antipodes d'une telle orientation. Il clame sa volonté de reconnaître la dimension humaine des salariés, mise sur leur subjectivité, leur personnalité et tend à « psychologiser » les rapports de travail. Pourtant Danièle Linhart soutient que la logique reste la même : dans les deux cas, s'organise en réalité une disqualification des métiers, de la professionnalité, de l'expérience qui tend à renforcer la domination et le contrôle exercés par les dirigeants. Le résultat est le même : un travail qui perd son sens, qui épuise. Pire encore, le travail moderne précarise subjectivement les salariés, qui, constamment mis à l'épreuve, sont conduits à douter de leur propre valeur et légitimité. En rapprochant Taylor des managers modernes, l'auteur questionne cette idéologie qui prend de plus en plus de place dans la réalité du travail telle qu'elle se dégage à travers ses propres enquêtes et celles des spécialistes en sciences sociales du travail.

Dans la rubrique : Article

Évoquer les points d’achoppement rencontrés dans son quotidien professionnel, ses doutes, ses errances, les partager en groupe avec des collègues du même hôpital et les mettre au travail, tel est l’objectif des groupes de parole institutionnels. Réel outil thérapeutique pour les participants, il permet par l’échange et l’écoute clinique de redonner du sens à ce que l’on fait, d’envisager différemment une relation à un malade, de soulever des questions éthiques ou encore de transmettre un savoir professionnel. Illustration.

Dans la rubrique : Article

De plus en plus, les instances dirigeantes intègrent, mais non sans mal, la nécessité de prendre en compte les risques psychosociaux et de permettre aux personnels soignants d’élaborer sur leur pratique. Pour autant, si cela semble admis, la mise en œuvre des dispositifs se heurte encore à nombre de résistances et de fantasmes tant individuels que collectifs. La présentation d’un « espace de réflexion » interservices entre cadres témoigne des écueils rencontrés, mais aussi des bénéfices rendus possibles par un cadre contenant et sécurisant.

Dans la rubrique : Article

Que vient faire résonner, pour le soignant et pour l’équipe, le surgissement d’un événement traumatique sur leur lieu de travail ? Quand l’enveloppe psychique de l’un des membres se trouve effractée, l’homéostasie de l’équipe soignante peut, elle aussi, être mise à mal. C’est ce dont témoignent les différents cas cliniques présentés ici. Aux psychologues du personnel de venir soutenir la recherche de sens et de catharsis, dont les enjeux se situent tant aux niveaux personnel qu’institutionnel.

Dans la rubrique : Article

Si le travail est parfois synonyme de souffrance, il peut aussi procurer du plaisir, un sentiment d’accomplissement de soi, d’utilité… être un espace de sublimation, structurant ou réparateur. Pour autant, comment certains soignants peuvent-ils parvenir à se réaliser au-delà de leur quête initiale de réparation ? Prendre le temps de questionner la place que l’on occupe ou celle que l’on voudrait avoir, ou encore le sens de sa vocation… donne quelques clés pour ajuster le positionnement entre désir et cadre à (s’im)poser.

Dans la rubrique : Article

L’Assistance publique-hôpitaux de Paris a ouvert depuis quelques années des postes de psychologues cliniciens destinés à l’écoute et à la prise en charge du personnel hospitalier sur leur lieu de travail. À partir d’une démarche ­personnelle, le professionnel en souffrance au travail peut trouver, grâce à ce dispositif clinique, l’occasion d’engager un premier travail d’élaboration et de mise en lien entre sa vie personnelle et sa situation ­professionnelle. Le suivi de Monsieur D. en témoigne.

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

Les risques psychosociaux (RPS) sont une appellation qui a récemment envahi nos quotidiens professionnels et qui est devenue une formule à la mode pour traiter un sujet connu de longue date, celui de la souffrance du sujet au travail… au risque de le vider de sa substance.

Pages

S'abonner à RSS - Risques psychosociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter