Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.



De la violence conjugale au psychotraumatisme de l’enfant

Auteur(s) : Sajus Nicolas

Dans le cadre des violences intrafamiliales, il est une violence moins visible, plus insidieuse, celle qui expose l’enfant aux maux du couple et qui peut avoir un impact sur sa construction psychique. S’appuyant sur le cas de Lorenzo, Nicolas Sajus pointe ici toute la complexité de ces situations et propose des hypothèses cliniques pour aider les professionnels de la protection de l’enfance à mieux cerner les enjeux psychotraumatiques.


Le collectif de travail dans nos sociétés occidentales

Auteur(s) : Brouwet Émilie

Depuis la pandémie de Covid-19, l’envie de se retrouver, de créer ou recréer du collectif, que ce soit aux niveaux personnel et professionnel, est apparue très forte. Pour autant, peut-on dire que le collectif s’est exclusivement perdu en raison de la pandémie ou s’était-il déjà peu à peu délité ? Aujourd’hui, comment réhabiliter et renforcer le collectif de travail dans une société occidentale mue par des modes d’organisation basés sur une survalorisation de l’autonomie et la multiplication des process ? L’auteure nous propose quelques pistes de réflexion.



Un million d’émotions

Lorsque l’on parle d’émotions, chaque chercheur ou auteur en propose une liste et une manière de les classer, mais aucun ne propose une indication précise sur le nombre d’émotions réellement à notre portée. L’être humain en connaitrait-il quelques dizaines, quelques centaines ou plus encore ? Est-il possible, à défaut d’en obtenir un nombre précis, d’en avoir une estimation ou un ordre de grandeur ? Fabien Lafay nous fait la démonstration que leur nombre est bien plus considérable qu’on ne peut l’imaginer.


Revoir les classiques : Persona de Bergman

Auteur(s) : De Azambuja Miguel

Je vous raconte le reste diurne disons, ce qui, dans la vie de tous les jours, s’est mis en contact avec l’envie d’écrire sur Persona, le film d’Ingmar Bergman.


Le futur des psychologues : allonger la formation ? De vraies questions, mais des réponses à travailler

Auteur(s) : Schneider Benoît

L’évolution de la profession des psychologues et la question de l’allongement de sa formation animent depuis fort longtemps les débats. Et si la profession semble néanmoins s’accorder sur la nécessité d’un changement pour une meilleure reconnaissance, les avis continuent de diverger sur les résolutions : psychologue sanitaire, diplômé d’État ou docteur ? Dans cette tribune, Benoît Schneider vient nourrir la discussion en s’arrêtant sur quelques points qu’il souhaite expliciter ou approfondir.


Malléabilité du cadre du psychologue et désinstitutionnalisation. L’exemple de la Protection maternelle et infantile

Si le cadre du psychologue s’adapte aux besoins de sa pratique, à une population spécifique, à une équipe ou encore à un organisme d’accueil, cela se fait parfois au détriment de la représentation de ses enjeux professionnels et du fondement de sa place au sein d’une institution, d’une équipe. À l’ère de la désinstitutionnalisation que connaissent certains services comme la Protection maternelle et infantile, les auteurs nous invitent à penser cette malléabilité du cadre dans ses rencontres avec la complexité de la clinique.


Variations du rapport au travail

Auteur(s) : Lemoine Claude

La typologie des relations au travail permet à toute personne de se positionner sur l’un des quatre quarts du plan décrivant les représentations positives-négatives et centrales-distantes envers le travail. Mais cette description reste un peu statique, comme toute typologie, et peut être enrichie de plusieurs façons, afin de cerner de plus près la complexité des réalités psychologiques.


Résurgence du souvenir traumatique de guerre chez la personne âgée

La guerre en Ukraine a pu raviver, chez certains sujets âgés, des souvenirs traumatiques de guerre, comme en témoignent les différents cas présentés ici. Dans une approche clinique intégrative fondée sur des apports psychodynamiques et psychanalytiques, les auteures témoignent de l’importance de l’expression du souvenir traumatique en travaillant autour du défaut d’élaboration des psychotraumatismes de guerre vécus dans l’enfance et-ou à l’adolescence et qui ressurgit, à l’âge avancé, au moment d’une reconfrontation à la mort.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter