Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Une douleur garantie. Retour sur This is going to hurt

Auteur(s) : Houssier Florian

Nous le savons, le monde va mal. Aujourd’hui, une vue panoramique sur l’état du monde est possible. Après le terrorisme et la Covid, voici la guerre non loin de nous. Le monde poursuit sa course folle en entérinant que les enjeux majeurs que sont l’environnement et l’intelligence artificielle, dont nous dépend(r)ons au quotidien, peuvent être effacés par une forme de capitalisme dont la violence n’est plus à prouver, déni en avant. À l’université, de nouveaux postes émergent, mais en contrat à durée déterminée, donc sur un siège éjectable et avec une charge de travail pesante. Ceux qu’on appelle des « chargés de cours » n’ont plus envie, ils désertent malgré leur désir de transmettre, accélérant un renouvellement à faire pâlir de vertige toute personne responsable. Le malaise dans la culture, incluant globalement les soins (médicaux comme psychiques) et la prise en compte de ceux qui coûtent « un pognon de dingue », passe par un abandon des plus fragiles au risque de creuser, davantage que les déficits publics, un clivage entre les suffisamment bien portants et les autres. Un signe s’impose actuellement, parmi d’autres : on commence à constater une crise des vocations dans le champ médico-social de ceux qui, trop maltraités, fuient avec raison l’enfer des cadences infernales et de l’absence de reconnaissance.


Renoncer au principe du contradictoire ? Attention danger !

Auteur(s) : Cohen Patrick

Engagé depuis plus de 40 ans dans la défense et la promotion de la profession, notamment au sein du SNP et de la FFPP, je me suis plus particulièrement impliqué dans une réflexion continue sur la déontologie.


Dérives et confusions entre identitaires de droite et de gauche

Auteur(s) : Brugvin Thierry

Thierry Brugvin discute et analyse les différentes luttes sociales, corporatistes et communautaristes. À l’intersection de la psychologie et de la sociologie, l’identité s’avère donc psychosociologique. Il s’agit de trouver un compromis entre l’égale dignité des individus et des cultures, dans la libre diversité des valeurs individuelles et culturelles. Tandis que le système étatique privilégie l’égalité des valeurs culturelles et des droits, il s’agit de parvenir à un équilibre entre la différence et l’universel, entre le relatif et l’universel, la communauté et l’universel.


Pour une redéfinition du sexe ?

Auteur(s) : Monnier David

David Monnier présente « l’être sexué » dans ses dimensions psychologiques, corporelles et identitaires, et ce que l’acte sexuel implique dans son rapport à autrui. Il démontre notamment le fait que la jouissance corporelle désidentifie, tandis que la véritable rencontre des deux personnes permet d’aboutir à une jouissance identitaire. Par ailleurs, aborder les principes d’une « théorie de la sexualité restreinte » permet ici de pointer les différences liées au genre, mais aussi aux normes éthiques et sociales.


Une analyse du phénomène de l’« insta-psychologie » : que partagent les psychologues sur leur compte Instagram ?

Auteur(s) : Arnoult Audrey

L’« insta-psychologie » désigne la création de comptes de vulgarisation par des psychologues sur Instagram. L’article d’Audrey Arnoult s’attèle à une étude de cas destinée à fournir des clés de compréhension sur des enjeux de communication et de déontologie. Les frontières entre la sphère publique et la sphère privée sont notamment abordées, sans oublier les apports professionnels qui peuvent être envisagés par ce biais.


Jeunesse de Guyane et transport incorporé de drogue : à la recherche de sens d’une « parole bâillonnée »

Auteur(s) : Asensio Laura

Le phénomène des « mules » transportant de la cocaïne dans leur corps pose de nombreuses questions sur le territoire guyanais, entre psychisme et culture. Laura Asensio explique, à travers un cas clinique, que les raisons économiques ne président pas seulement à cette pratique, le toxique pouvant devenir un antidote et permettre à ces jeunes de trouver une reconnaissance sociale qu’ils n’auraient pas eue par ailleurs au sein de leur famille. C’est notamment la dimension ordalique, ainsi que la transmission inter et transgénérationnelle qui sont mises en lumière dans cet article.


Le psychanalyste, le médical, la maladie

Hélène Oppenheim-Gluckman travaille depuis plus de trente ans en tant que psychiatre et psychanalyste auprès de patients cérébro-lésés ou souffrant de maladie somatique grave ou encore de handicaps séquellaires. S’appuyant sur son dernier ouvrage, Le Psychanalyste, le médical, la maladie, elle témoigne ici du cheminement qui a été le sien pour mettre l’acte analytique au cœur de sa pratique sans nier les aspects biologiques, mais aussi de la difficulté, parfois, à faire reconnaître la place de la psychanalyse dans le milieu médical.


Le travail de relation médié par le téléphone dans le secteur social

Auteur(s) : Lutumba Priska

Accompagner des familles dans leur projet personnalisé d’acquisition de compétences parentales relève avant tout de la qualité de la relation construite dans le temps. Mais, lorsque les éducateurs spécialisés de la protection de l’enfance se sont trouvés confrontés à l’impossibilité d’aller à la rencontre des familles du fait des restrictions sanitaires, le téléphone mobile est alors devenu le seul média de la relation. L’occasion pour ces professionnels de repenser l’usage du téléphone et ses effets sur leur pratique éducative.


Pratiques de travail nomade, informel et médiatisé : quels impacts ?

Auteur(s) : Périssé Maëlle

À partir d’une revue de la littérature, l’auteure aborde les incidences que peuvent avoir les pratiques de travail nomade, informel et médiatisé sur la santé psychologique des salariés, mais aussi sur leur implication dans l’entreprise. Les résultats d’une étude quantitative menée auprès de 380 travailleurs français montrent, en effet, que les fréquences d’usages des technologies d’information et de communication dans le cadre de ces pratiques de travail jouent un rôle essentiel sur les niveaux d’implication et d’épuisement professionnel.


Être entraîneur de natation par visioconférence. Le sens du travail, une affaire collective

Auteur(s) : Scavo Giuseppe

Si la pandémie de Covid-19 a révélé la possibilité de télétravailler pour un grand nombre de salariés, elle a aussi mis en exergue que cela n’allait pas de soi pour toutes les professions. Pour autant, certains n’ont pas manqué de créativité, à l’instar de cet entraîneur de natation qui a mis en place des séances de préparation physique par visioconférence à destination de son groupe de nageurs. Mais cette activité a-t-elle fait sens pour lui ? pour ses collègues ? L’auteur revient sur cette expérience singulière.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter