Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


« Jeux de mots » ou les tribulations d’un groupe en devenir

La mise en place d’un groupe de parole pour adolescents placés par l’Aide sociale à l’enfance est un processus toujours en mouvement. Le défi consiste à proposer un espace où la parole soit soutenue et adressée. Sans demande des jeunes ou des équipes éducatives, ce groupe de parole a évolué au fil du temps pour s’adapter aux adolescents et aux contraintes institutionnelles. L’auteur a voulu ici rendre compte de cette évolution et des questionnements qui l’accompagnent.


L’accompagnement des familles d’enfants hospitalisés : une histoire de madeleines ?

Le contexte singulier de l’hospitalisation de l’enfant vulnérable incite à imaginer un dispositif de soutien psychologique original destiné à ses proches et proposé sur leur lieu d’hébergement. Ce cadre nouveau appelle à repenser la pratique du psychologue, là où il exerce, à distance du service d’hospitalisation. L’article évoque la singularité du cadre et  les  effets  de  l’investissement de cet espace de parole sur l’élaboration de l’expérience pour ces parents d’enfants hospitalisés.


Comprendre l’agressivité et la violence du sujet âgé : un défi qui vaut le coup

L’agressivité du sujet âgé, en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, n’est pas rare, qu’elle se manifeste envers les soignants ou envers l’institution. L’auteur a cherché à dépasser les conclusions trop hâtives qui parlent de « méchanceté gratuite ». Entendre l’agressivité du sujet âgé, c’est avant tout chercher à comprendre sa signification, en tant que marqueur d’une profonde souffrance liée à la vieillesse, à la dépendance, et à l’approche anxiogène de la mort.


Julia Kristeva, une existence française. Ou la traversée des frontières

Julia Kristeva, linguiste, professeur émérite à l’université Paris-VII et romancière, est aussi une figure importante de la psychanalyse contemporaine. Dans son dernier ouvrage, Je me Voyage, qui se situe entre l’introjection propre aux mémoires et la dialectique de l’entretien, elle revient sur ses expériences, intimes et professionnelles, sur ce qui a nourri ses intérêts intellectuels… Samuel Dock, qui l’a accompagnée dans ce voyage, nous dévoile cette intellectuelle qui a su traverser les frontières, mais aussi les disciplines, les normes et les théories.


Paterson

Auteur(s) : de Azambuja Miguel

El contemplado, le « contemplé », c’est le nom d’un poème de Pedro Salinas. Il est dédié à la mer. Contempler la mer, les vagues, ces mouvements qu i se perpétuent depuis la nuit des temps, le calme que l’on y trouve, la manière dont nous allons nous loger à l’intérieur des vagues, dociles à la beauté ordinaire de nos existences, même en ces temps troubles.


Apports de la théorie de l’autotélisme-flow à la recherche fondamentale en sciences de l’éducation

Auteur(s) : Heutte Jean

L’élaboration de la théorie de l’autotélismeflow revient à Mihaly Csikszentmihalyi et à ses recherches sur les déterminants psychologiques de l’expérience positive subjective. Il est aujourd’hui considéré comme l’inspirateur de la psychologie positive. Un grand nombre des travaux actuels mettent en évidence les implications majeures de cette théorie sur la recherche fondamentale en sciences de l’éducation et de la formation des adultes, notamment à travers l’étude des environnements favorables à l’apprentissage. Explications.


Psychologie positive et conseil en orientation : guide pratique et pistes d’intervention

Située dans l’interstice entre la psychologie et le monde du travail, la psychologie positive appliquée au travail vise le développement du bien-être au travail, en permettant au salarié, au management ou aux équipes, d’identifier et de développer leurs ressources intérieures, afin de pouvoir notamment dépasser des situations déstabilisantes ou de stress. Présentation des concepts phares qui guident cette discipline.


La psychologie positive appliquée au travail

Située dans l’interstice entre la psychologie et le monde du travail, la psychologie positive appliquée au travail vise le développement du bien-être au travail, en permettant au salarié, au management ou aux équipes, d’identifier et de développer leurs ressources intérieures, afin de pouvoir notamment dépasser des situations déstabilisantes ou de stress. Présentation des concepts phares qui guident cette discipline.


Accompagner vers un plus haut niveau de bien-être subjectif : oui, mais comment ?

Auteur(s) : Weytens Fanny

Sur quelles bases concevoir ses interventions face à la demande d’un patient qui souhaite améliorer son bien-être ? S’appuyant sur le modèle théorique de la régulation des émotions, Fanny Weytens propose ici une classification des différents outils de psychologie positive qui peuvent s’avérer pertinents dans ce type d’accompagnement. La présentation d’un répertoire des stratégies et des pistes d’intervention explorées avec un patient viendra éclairer le propos.


La psychologie positive : changement de paradigme ou nouvelle psychologie

Si la psychologie positive est en progression en France, elle n’est pas un courant dominant pour autant. Expliquer sa naissance, ses caractéristiques théoriques et les récentes modifications qui l’on conduite à la « deuxième vague », permet de souligner son adaptabilité. À partir du modèle des forces de caractère et de sa théorie, la présentation de quelques applications possibles invite à passer de la théorie à la pratique…


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnements papier + Web + applications (iOS et Androïd)

Newsletter

avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter