Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


De l’actuelle notion de diagnostic

Auteur(s) : Delacour Gérard

La notion de diagnostic est actuellement impactée par l’opposition des concepts de subjectivité / objectivité et de déduction / induction. Et avec l’apparition des classifications, l’instrumentation des méthodes diagnostiques a été rapidement développée et présentée comme référent universel d’une demande globale de fiabilité. Mais ces technologies numériques ne sont-elles pas en train d’opérer un renversement épistémologique entre Sujet et Objet ?


Diagnostic, thérapeutique active et psychothérapie institutionnelle

La question du diagnostic est essentielle dans les enjeux humains en psychiatrie et en santé mentale. Et cet enjeu humain essentiel n’est-il pas la reprise du sens de l’existence de chaque personne et le respect éthique de son cheminement singulier dans le champ collectif de la cité ? C’est à travers un détour historique par la thérapeutique active de François Tosquelles et la psychothérapie institutionnelle chère à Jean Oury, que Michel Lecarpentier nous invite à la réflexion.


La psychopathologie de l’enfant et les questions actuelles

Pédopsychiatre et professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Bernard Golse connaît bien les enjeux du diagnostic dans un contexte médical et social en demande de classifications. Partant du concept de psychopathologie, il le décline au pluriel et met en avant le modèle polyfactoriel pour pointer leur importance par rapport à la psychiatrie et à la pédopsychiatrie. Selon lui, la psychopathologie peut être le maillon entre les différentes approches, et la question du diagnostic en dépend fortement.


Le diagnostic en psychiatrie peut-il être éthique ?

Auteur(s) : Landman Patrick

Les critiques éthiques du diagnostic en psychiatrie ne relèvent pas seulement de divergences sur l’éthique, elles sont consubstantielles de l’opération diagnostique elle-même. Invitant à explorer les principales options des détracteurs du diagnostic en psychiatrie, l’auteur passe en revue ce qui conduit au surdiagnostic, à la surprescription et aux troubles pharmaco-induits, questionne sa scientificité et nous invite à réfléchir à ses évolutions possibles. Le diagnostic éthique serait-il alors un passeport pour l’inclusion ?


Est-il recevable d’être « luddite » en matière de santé mentale ?

À l’heure où le champ de la santé mentale est confronté à une crise majeure, les remèdes peuvent prendre la forme drastique d’une optimisation des pratiques, fondant notamment les espoirs sur l’innovation technologique et une meilleure utilisation des compétences du psychologue. Afin de réinterroger les implications d’une telle trajectoire donnée à la santé mentale et ses conséquences sur la pratique, l’auteur convoque ici le luddisme, un phénomène historique mettant en jeu le rapport des humains à la technologie.


L’exercice de la psychologie : se retrouver et échanger sur de nouvelles perspectives

Auteur(s) : Garcin Emmanuel

Si l’exercice de la psychologie repose sur une base commune en termes d’éthique professionnelle et de nomenclature, les psychologues utilisent néanmoins des outils différents selon leur orientation, mais aussi en réponse à une multiplicité de contextes cliniques. En organisant le forum « Psychologie : nouvelles perspectives » présenté ici par l’auteur, le Collège des psychologues de l’hôpital de Rouffach a donné l’occasion aux psychologues de se retrouver et d’échanger sur leurs pratiques et sur les nouvelles modalités d’exercice de la psychologie au regard des évolutions de notre société.


Mineurs non accompagnés : une clinique singulière auprès de jeunes mis à l’épreuve

Auteur(s) : Harbili Sabrina

Quitter sa maison, sa ville, son pays n’est jamais un acte facile, même lorsque ce départ vers l’inconnu est volontaire. Que dire alors des mineurs non accompagnés (MNA), ces adolescents – voire enfants – qui se voient contraints de quitter tout ce qu’ils connaissent et de se jeter dans un voyage à l’issue incertaine ? Sabrina Harbili, psychologue en centre d’accueil pour mineurs non accompagnés primo-arrivants, nous partage son expérience auprès de ces jeunes et s’interroge sur les modalités de prise en charge pour leur permettre de s’adapter au mieux à leur nouvelle vie.




La solidarité dans l’action sociale associative : une valeur centrale en voie de disparition ?

Les normes et procédures de validation de l’utilité sociale des associations sont généralement vécues dans les établissements sociaux et médico-sociaux comme une nécessité structurelle. Mais elles peuvent toutefois être un frein à l’exercice des volontés et des compétences, au détriment des principes déontologiques et des capacités techniques des professionnels. L’auteur nous invite ici à réfléchir à la production d’une culture institutionnelle recentrée, qui passerait par le tracé de nouvelles lignes entre valeurs affirmées, valeurs en usage et valeurs produites.


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter