Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


La recherche et les publications : publier et ne pas périr

Auteur(s) : Schneider Benoît

Pour répondre à sa mission d’évaluation des activités des unités de recherche, l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) retient un certain nombre de critères (qualité scientifique, rayonnement scientifique, valorisation, formation), complétés par des indicateurs qui se veulent « aussi objectifs que possible ».


Bientôt dix ans !

Le « SIUEERPP » va bientôt avoir dix ans. Cet anniversaire n’est-il pas, selon la tradition, une bonne occasion d’être « présenté au monde » ?


Hommage à Claude Lévi-Strauss. La psychologie clinique est-elle une discipline structuraliste ?

Auteur(s) : Rizet Clément

Si la psychologie clinique s’intéresse plus aux différences entre deux sujets souffrant d’une même pathologie, par exemple une schizophrénie, qu’à la maladie elle-même, alors, c’est une discipline structuraliste.


Comptez, mais comptez bien !

Auteur(s) : Lemoine Claude

De plus en plus, les activités humaines, sociales ou économiques sont considérées sous le seul angle de ce qu’elles rapportent ou de ce qu’elles coûtent. C’est, bien sûr, le cas de la production, mais ce l’est devenu de secteurs entiers qui, jusque-là, n’entraient pas dans le registre comptable, tels les services aux personnes, la formation ou les soins. Il faut donc partout gagner plus que les sommes investies. Et, pour cela, il est indispensable de compter, d’évaluer et de contrôler les opérations et, par suite, la valeur des personnes qui les assurent.


Tarte ta gueule à la récré !

Auteur(s) : Houssier Florian

Nous sommes en plein moyen âge, celui qui précède l’âge bête. Le mot « récréation » apparaît au XIIIe siècle, utilisé au sens de « réconfort ». Puis il devient le temps de repos permettant aux élèves de se délasser. La marelle, née au XVe siècle, fait partie des jeux qui s’imposent durablement, pendant que les osselets ont disparu.


Pour une école de la diversité

Auteur(s) : Idris Isam

Si les contre-attitudes, les préjugés sur l’autre ainsi que le racisme sont l’apanage des adultes, c’est probablement parce qu’on n’a pas su s’en occuper en amont à la maison, et en particulier à l’école d’une République française en pleine mutation. En effet, l’école rime avec « innocence », les enfants y sont naturellement ouverts à la diversité du monde. La permanence des préjugés, du rejet de l’autre seraient donc les signes de la difficulté du « vivre ensemble » dans une société qui tend vers une multiculturalité certaine. Avec Enfants d’immigration, une chance pour l’école, Marie-Rose Moro s’intéresse à ce « haut lieu d’éducation, d’insertion et de construction de l’Être ensemble » sociétale.


Violence, addictions et émotions : étude d’un dispositif groupal métaphorique

Auteur(s) : Forrat Camille

Comment aider des personnes en souffrance, mais peu capables d’investir les relations individuelles soignant/soigné ? Et si tout n’était qu’une question de symbolisation ? L’auteure de cet article a mis en place un dispositif de soin original, en mettant au cœur d’un groupe de médiation thérapeutique… un jeu de cartes. Ce dispositif a été proposé à des personnes volontaires, concernées par des problématiques addictive et judiciaire.


Couples biculturels : la « fonction écran » de la culture

Dans cet article, les auteures s’intéressent aux couples mixtes, et à leur suivi thérapeutique. À travers deux cas cliniques, elles analysent la construction de ces couples en trois étapes : la rencontre, le choix du pays de vie commune et l’évolution de la relation, comme une construction entre les deux cultures. Si l’objectif de l’article est de donner des clés de compréhension, il permet surtout d’entrevoir comment la culture peut tenir une « fonction écran » dans l’élaboration d’autres difficultés, parfois sans rapport avec ces différences culturelles.


La présence en hypnothérapie à la lumière de François Roustang

Auteur(s) : Breton Stéphane

La présence est au cœur de l’approche humaniste et existentielle de la psychothérapie. Comme de nombreux thérapeutes (Carl Rogers, Milton Erickson) avant lui, François Roustang s’est interrogé sur ce que ce concept revêt dans la conduite d’une hypnothérapie. Dans cet article, l’auteur se rallie à l’expérience de ce dernier, et préconise la présence en tant que l’un des moteurs principaux du changement thérapeutique.


Psychanalyse et crise environnementale

Considérant que l’enjeu dépasse le politique, Luc Magnenat, à travers son dernier ouvrage La Crise environnementale sur le divan, convie les psychanalystes à s’engager sérieusement pour la crise environnementale. L’entretien proposé ici s’attardera sur quelques idées clés chères à l’auteur, comme le vide d’éthique et de juridiction dans lequel s’est développée la crise environnementale, ou encore la notion de mélancolie environnementale. Claude Magnenat s’interroge sur cette sorte d’apathie individuelle et collective qui semble saisir la profession et répond à la question « Mais que peut faire la psychanalyse ? ».


Pages

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter