The Lost City of Z : chercher, trouver, se perdre

Le Journal des psychologues n°357

Dossier : journal des psychologues n°357

Extrait du dossier : Le couple, liens et sexualité
Date de parution : Mai 2018
Rubrique dans le JDP : Culture
Nombre de mots : 800

Auteur(s) : Houssier Florian

Présentation

Chercher. On pense spontanément à la pulsion épistémophilique, cette voie ­libidinale pour chercher ailleurs et ainsi mieux trouver, retrouver et se trouver. Est-ce pour autant la seule origine de ce mouvement de fouille ? Considérons une archéologie ; lorsque le bébé naît, il cherche déjà, tout à son déséquilibre corporel. Il bat des mains, qui ne sont pas encore vécues comme une continuité de son corps, pour tenter de trouver son point d’ancrage corporel, sur le dos, comme pour ne pas tomber d’un côté ou de l’autre. Un peu plus tard, il cherche le contact peau à peau, œil à œil, soit un corps-à-corps dans sa vie de veille sous-tendue par cette recherche de centrage et de constance.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

The Lost City of Z : chercher, trouver, se perdre

Pour citer cet article

Houssier Florian  ‘‘The Lost City of Z : chercher, trouver, se perdre‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/lost-city-z-chercher-trouver-se-perdre

Partage sur les réseaux sociaux

L’originaire au cœur de l’adoption L’originaire au cœur de l’adoption
Les raisons de la peur

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter