Placement familial. Quand les liens interinstitutionnels font défaut

Le Journal des psychologues N°302

Dossier : journal des psychologues n°302

Extrait du dossier : Le traumatisme crânien. Des séquelles cognitives à la psychothérapie
Date de parution : Novembre 2012
Rubrique dans le JDP : Pratiques professionnelles > Enfance
Nombre de mots : 3000

Auteur(s) : Feral Élise

Présentation

Psychologue clinicienne au sein d’un service de l’Aide sociale à l’enfance et à la famille, Élise Feral assure le suivi psychologique d’enfants placés en familles d’accueil. La situation particulière de Louis, confié à une assistante familiale, est le point de départ d’une réflexion plus générale sur les effets des liens interinstitutionnels, ou leur absence, quand le suivi psychologique des enfants est à l’œuvre.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Placement familial. Quand les liens interinstitutionnels font défaut

Pour citer cet article

Feral Élise  ‘‘Placement familial. Quand les liens interinstitutionnels font défaut‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/placement-familial-quand-les-liens-interinstitutionnels-font-defaut

Partage sur les réseaux sociaux

La gestalt : actualités thérapeutiques La gestalt : actualités thérapeutiques
La créativité : un enjeu thérapeutique à l’hôpital

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter