Quand la perte de son « chez-soi » amène à la perte de soi

Le Journal des psychologues n°342

Dossier : journal des psychologues n°342

Extrait du dossier : L’accompagnement du malade et de sa famille
Date de parution : Novembre 2016
Rubrique dans le JDP : Pages fondamentales > Gériatrie
Nombre de mots : 4500

Auteur(s) : Trachman Benoît

Présentation

Lorsqu’une personne doit quitter sa maison pour entrer en institution gériatrique, c’est souvent un pan entier de son histoire qui disparaît avec la perte de son « chez-soi », ainsi qu’une part de son identité. Comment comprendre ce double mouvement qui entraîne un mal-être  et  une  difficulté d’adaptation au nouveau lieu de vie ? À quel niveau peut-on agir pour permettre le maintien à domicile de la personne et  ainsi  lui  assurer  une  certaine  stabilité  identitaire ?


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Quand la perte de son « chez-soi » amène à la perte de soi

Pour citer cet article

Trachman Benoît  ‘‘Quand la perte de son « chez-soi » amène à la perte de soi‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/quand-la-perte-de-son-chez-soi-amene-a-la-perte-de-soi

Partage sur les réseaux sociaux

Accompagner les personnes vieillissantes Accompagner les personnes vieillissantes
Conflits de loyauté et troubles du comportement chez la personne âgée

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter