Aide sociale à l'enfance

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Les auteurs nous transmettent avec passion leur expérience concernant la pratique clinique auprès d'adolescents en grande difficultés psychosociales rencontrés au sein de l'Association pour la Réadaptation Sociale. Intéressés par les récits de vie les auteurs nous sensibilisent à la fonction libératrice, à la fonction de résilience qu'apporte la narration de soi. Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui s'intéressent aux récits de vie, aux thérapies narratives, à la résilience et à la rencontre avec la population adolescente placé par l'ASE et la PJJ.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Lorsqu'un enfant est en danger dans sa famille, lorsque ses parents ne peuvent pas ou ne savent pas l'élever ou le protéger, lorsqu'ils le maltraitent, lorsqu'ils sont violents ou lorsque l'enfant a commis des actes de délinquance qui justifient une privation de liberté, l'État doit assurer son placement. Comment faire pour que le placement soit réussi ? Pour que la rupture ne soit pas un traumatisme supplémentaire ? Comment accueillir l'enfant, avec ses souvenirs douloureux, ses colères, sa violence, sa peur ? Comment préparer l'après-placement ? Les auteurs analysent la politique des organismes chargés de la protection de l'enfance : la PJJ et l'Aide sociale à l'enfance. Ils présentent les réalités concrètes du placement, les modes de fonctionnement, les résultats, les innovations, les échecs, les difficultés, la vie au sein d'une famille d'accueil, d'un centre de milieu ouvert où s'effectuent des placements séquentiels, d'un centre de placement éducatif, ou d'un centre éducatif fermé. Le problème douloureux des «enfants incasables», la question complexe du retour de l'enfant dans sa famille et de son accompagnement sont également abordés. En contrepoint est proposée une ouverture sur le placement de l'enfant en Allemagne et au Royaume-Uni.

Dans la rubrique : Article

La création de nouvelles structures regroupant l’ensemble des services médico-sociaux engendre des profils de poste atypiques pour les psychologues territoriaux. Si habituellement le travail s’effectuait au sein d’une seule et même équipe, comme le service de Protection maternelle et infantile ou celui d’Aide sociale à l’enfance, désormais le psychologue intervient de manière transversale dans l’institution. La mise en place d’un nouveau dispositif clinique peut-elle permettre de se saisir de cette mutation comme l’occasion d’une avancée bénéfique ?

S'abonner à RSS - Aide sociale à l'enfance

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter