Processus psychique

Dans la rubrique : Article

L’introduction de la médiation photographique dans l’espace thérapeutique par le biais du photolangage favoriserait les processus de lien et de symbolisation dans la situation groupale et mettrait en mouvement des processus de contenance et de transformation de la réalité psychique. Une méthode appréhendée dans la prise en charge groupale d’adolescents auteurs de violences sexuelles, dans un contexte d’obligation de soin. Illustration.

Dans la rubrique : Article

Considérant le processus de contact comme un enchaînement ordonné de schèmes de mouvements ayant chacun leur corrélat psychique, l’auteur expose un vocabulaire non verbal de six mouvements fondamentaux dont elle explicite les deux premiers : « se laisser aller avec » (être avec l’autre) et « pousser contre » (se séparer de l’autre tout en l’incluant). Un exemple clinique vient illustrer cette manière de travailler avec le mouvement corporel qui, simultanément, médiatise et révèle la dynamique relationnelle en jeu.

Dans la rubrique : Article

En quoi l’ouvrage Emmanuelle, livre très controversé dans les années 1960, affirmant une véritable idéologie de libération sexuelle à l’époque, peut être associé aux revendications politiques et sexuelles portées par Mai-68 et par des intellectuels tels Wilhelm Reich ou Herbert Marcuse ? À la lumière du présent, l’auteur nous propose ici une véritable mise en lecture de ces différents mouvements ainsi que de leurs fondements, comme celui du droit au désir et à la jouissance.

Dans la rubrique : Article

Dans un contexte où les attentes institutionnelles se diversifient, il est important de penser de nouveaux dispositifs thérapeutiques, mais tout autant de penser le sens de ces interventions et l’impact qu’elles peuvent avoir sur les patients… Et c’est bien de cela qu’il s’agit ici à travers la présentation d’un dispositif original de groupe de parole d’orientation psychanalytique proposé à des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Dans la rubrique : Article

Il est des rencontres qui permettent parfois de faire émerger des émotions enfouies, une parole perdue… une « Autre scène » ! Et pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, ces instants sont précieux. Peut-on imaginer que les oublis ou, à l’inverse, les souvenirs qui accaparent la pensée ont un sens dans l’histoire de la personne ? Et, si oui, que disent-ils de son vécu actuel ? de son identité ? de la souffrance qui est sienne dans cette régression imposée ?

S'abonner à RSS - Processus psychique

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter