Agrément des assistants familiaux : la place du psychologue

Le Journal des psychologues n°356

Dossier : journal des psychologues n°356

Extrait du dossier : Du trauma au traumatisme : d’autres regards
Date de parution : Avril 2018
Rubrique dans le JDP : Pratiques professionnelles > protection de l'enfance
Nombre de mots : 4600

Auteur(s) : Kone Djakaridja

Présentation

Lors de l’évaluation des candidatures à l’agrément des assistants familiaux, le psychologue, s’il est clinicien, doit à la fois répondre à la commande institutionnelle et respecter son éthique clinique. Entre la fonction technique d’expert et la posture d’écoute du sujet dans sa souffrance, comment se positionner en équilibre ?


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Agrément des assistants familiaux : la place du psychologue

Pour citer cet article

Kone Djakaridja  ‘‘Agrément des assistants familiaux : la place du psychologue‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/agrement-des-assistants-familiaux-la-place-du-psychologue

Partage sur les réseaux sociaux

Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques
Travailler la terre pour accéder à l’originaire

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter