Est-il recevable d’être « luddite » en matière de santé mentale ?

Le Journal des psychologues n°408

Dossier : journal des psychologues n°408

Extrait du dossier : Le diagnostic et la clinique du sujet
Date de parution : Janvier 2024
Rubrique dans le JDP : Actualités
Nombre de mots : 3000

Présentation

À l’heure où le champ de la santé mentale est confronté à une crise majeure, les remèdes peuvent prendre la forme drastique d’une optimisation des pratiques, fondant notamment les espoirs sur l’innovation technologique et une meilleure utilisation des compétences du psychologue. Afin de réinterroger les implications d’une telle trajectoire donnée à la santé mentale et ses conséquences sur la pratique, l’auteur convoque ici le luddisme, un phénomène historique mettant en jeu le rapport des humains à la technologie.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Est-il recevable d’être « luddite » en matière de santé mentale ?

Pour citer cet article

Guerrande de la Thibaud  ‘‘Est-il recevable d’être « luddite » en matière de santé mentale ?‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/est-il-recevable-d-etre-luddite-en-matiere-de-sante-mentale

Partage sur les réseaux sociaux

De l’actuelle notion de diagnostic
Pratiques psychologiques. Dossier « L’enseignement de la psychologie » Pratiques psychologiques. Dossier « L’enseignement de la psychologie »

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter