Groupalité et temporalité dans l’apparentement, ou l’enfant « au bois dormant »

Le Journal des psychologues n°323

Dossier : journal des psychologues n°323

Extrait du dossier : L’Évaluation thérapeutique, un nouveau paradigme clinique
Date de parution : Décembre - Janvier 2015
Rubrique dans le JDP : Pages fondamentales > Adoption
Nombre de mots : 5400

Auteur(s) : Arlandis Laetitia

Présentation

Quoi de plus important que ce premier instant, ce moment fondateur de la rencontre enfant-parents, qui va leur permettre d’écrire leur histoire commune, d’ouvrir à la parentalité et à la constitution d’un lien filiatif ? Une question si peu abordée et pourtant tellement essentielle pour garantir la continuité psychique nécessaire à la destinée adoptive.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Groupalité et temporalité dans l’apparentement, ou l’enfant « au bois dormant »

Pour citer cet article

Arlandis Laetitia  ‘‘Groupalité et temporalité dans l’apparentement, ou l’enfant « au bois dormant »‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/groupalite-et-temporalite-dans-l-apparentement-ou-l-enfant-au-bois-dormant

Partage sur les réseaux sociaux

Grossesse et maternité : du sujet au système familial Grossesse et maternité : du sujet au système familial
« Je veux un enfant » : une quête qui fait symptôme dans le couple

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter