L’état de stress post-traumatique chez des enfants et des adolescents syriens réfugiés au Liban

Le Journal des psychologues n°332

Dossier : journal des psychologues n°332

Extrait du dossier : La psychologie au-delà des frontières
Date de parution : Novembre 2015
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 5000

Auteur(s) : Omar Amer

Présentation

Accueillir des réfugiés syriens signifie aussi accueillir la souffrance psychologique de ces femmes et de ces hommes qui ont été confrontés à des événements traumatiques extrêmes, mais aussi celle des enfants, non moins exposés, et dont on sait que l’état de stress post-traumatique (espt) peut les affecter de manière durable. Une étude réalisée auprès de sujets âgés de huit à seize ans provenant de la région d’Al-Qalamoun, en Syrie, et réfugiés au Liban, nous fournit ici quelques éléments qu’il nous faut considérer dans la prise en charge de ces enfants qui arrivent en France.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’état de stress post-traumatique chez des enfants et des adolescents syriens réfugiés au Liban

Pour citer cet article

Omar Amer  ‘‘L’état de stress post-traumatique chez des enfants et des adolescents syriens réfugiés au Liban ‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/l-etat-de-stress-post-traumatique-chez-des-enfants-et-des-adolescents-syriens-refugies-au

Partage sur les réseaux sociaux

Les patients doulour­eux chroniques : À l’écoute de la souffrance psychique
Pratiques psychologiques. Article « Transmission du traumatisme mère-bébé dans les interactions précoces » Pratiques psychologiques. Article « Transmission du traumatisme mère-bébé dans les interactions précoces »

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter