Logiques fermées, logiques ouvertes

Le Journal des psychologues n°331

Dossier : journal des psychologues n°331

Extrait du dossier : Réalité virtuelle et adolescence
Date de parution : Octobre 2015
Rubrique dans le JDP : Le point de vue de...
Nombre de mots : 850

Auteur(s) : Lemoine Claude

Présentation

L’un des cas de figure classiques en mathématiques est l’assertion : si A, alors non B. Si on a A, alors on ne peut avoir B, donc on n’a pas B, et on n’a pas autre chose non plus : A = A. L’inversion, étudiée notamment par Jean Piaget, convient aussi : si B, alors non A. C’est exclusif. Cette logique implacable, qui paraît simple et univoque, se traduit en fait de multiples façons et s’applique à de nombreux raisonnements dans la vie sociale.

Mots Clés


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Pour citer cet article

Lemoine Claude  ‘‘Logiques fermées, logiques ouvertes‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/logiques-fermees-logiques-ouvertes

Partage sur les réseaux sociaux

Pour une évaluation neuropsychologique éthique, entre théorie et clinique
La créativité de l’enfant. Évaluation et développement La créativité de l’enfant. Évaluation et développement

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter