Malléabilité du cadre du psychologue et désinstitutionnalisation. L’exemple de la Protection maternelle et infantile

Le Journal des psychologues n°408

Dossier : journal des psychologues n°408

Extrait du dossier : Le diagnostic et la clinique du sujet
Date de parution : Janvier 2024
Rubrique dans le JDP : Regards sur
Nombre de mots : 3300

Présentation

Si le cadre du psychologue s’adapte aux besoins de sa pratique, à une population spécifique, à une équipe ou encore à un organisme d’accueil, cela se fait parfois au détriment de la représentation de ses enjeux professionnels et du fondement de sa place au sein d’une institution, d’une équipe. À l’ère de la désinstitutionnalisation que connaissent certains services comme la Protection maternelle et infantile, les auteurs nous invitent à penser cette malléabilité du cadre dans ses rencontres avec la complexité de la clinique.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Malléabilité du cadre du psychologue et désinstitutionnalisation. L’exemple de la Protection maternelle et infantile

Pour citer cet article

Mathieu Miléna, Jean-Dit-Pannel Romuald  ‘‘Malléabilité du cadre du psychologue et désinstitutionnalisation. L’exemple de la Protection maternelle et infantile‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/malleabilite-du-cadre-du-psychologue-et-desinstitutionnalisation-l-exemple-de-la-protection

Partage sur les réseaux sociaux

100 ans après sa naissance, l’héritage de Maud Mannoni

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter