« Ne lui dites rien… » Les proches face à l’annonce

Le Journal des psychologues n°342

Dossier : journal des psychologues n°342

Extrait du dossier : L’accompagnement du malade et de sa famille
Date de parution : Novembre 2016
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 4000

Présentation

Depuis la loi du 4 mars 2002, l’information en matière de santé constitue un droit auquel tout patient adulte peut aujourd’hui prétendre, et un devoir pour les équipes médicales. Cependant, de nombreuses familles demandent encore de ne rien dire à leur proche malade sur le diagnostic et, plus encore, sur le pronostic lorsque la maladie est grave et-ou qu’il s’agit de parler de soins palliatifs. Quelle légitimité accorder à la demande de ces familles ? Peut-on considérer cette demande comme une  raison  suffisante  pour  dissimuler  au malade  ce qu’il a ? Que vient exprimer cette demande pour celui qui l’adresse ?

Mots Clés


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

« Ne lui dites rien… » Les proches face à l’annonce

Pour citer cet article

Clément-Hryniewicz Nathalie  ‘‘« Ne lui dites rien… » Les proches face à l’annonce‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/ne-lui-dites-rien-les-proches-face-a-l-annonce

Partage sur les réseaux sociaux

L’enfant malade et  la thérapie systémique. Au cœur de la souffrance familiale L’enfant malade et  la thérapie systémique. Au cœur de la souffrance familiale
La créativité : un enjeu thérapeutique à l’hôpital

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter