Peinture et psychanalyse : de la pulsion à l’hallucinatoire

Le Journal des psychologues n°367

Dossier : journal des psychologues n°367

Extrait du dossier : Le travail digital : enjeux pour la psychologie
Date de parution : Mai 2019
Rubrique dans le JDP : Questions à...
Nombre de mots : 2700

Présentation

La peinture est un objet d’étude inépuisable pour la psychanalyse : les correspondances entre le travail du rêve et le travail de la toile sont en effet nombreuses, les deux processus se rejoignant dans un « continuum hallucinatoire ». Dans son dernier ouvrage, La Pulsion de peindre. La toile et son inconscient, le psychanalyste Jean Nadal examine ces liens, tout en se référant aux écrits des peintres eux-mêmes, comme Léonard de Vinci, qui avait déjà identifié les similitudes dans le fonctionnement des imaginaires artistique et psychique.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Peinture et psychanalyse : de la pulsion à l’hallucinatoire

Pour citer cet article

Nadal Jean, Bass Henri-Pierre  ‘‘Peinture et psychanalyse : de la pulsion à l’hallucinatoire‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/peinture-et-psychanalyse-de-la-pulsion-a-l-hallucinatoire

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter