Penser la clinique des exils. Préalables

Le Journal des psychologues n°402

Dossier : journal des psychologues n°402

Extrait du dossier : Place du travail et quête de soi
Date de parution : Janvier 2023
Rubrique dans le JDP : Pages fondamentales
Nombre de mots : 4300

Auteur(s) : Douville Olivier

Présentation

Si une clinique des effets de l’exil a quelque chance de trouver une consistance théorique et pratique, c’est parce qu’elle détaille les effets du déplacement, au-delà des usuelles considérations naguère prestigieuses sur l’interculturalité, et ce, dans la triple dimension : du nouage entre sujet et lieu, des effets de l’exil dans la génération et du rapport du migrant aux dispositifs institutionnels. Prenant appui sur deux narrations cliniques, Olivier Douville rend ici compte de la déchirure de l’exil non seulement comme possible trauma, mais aussi comme occasion d’une réinvention des rapports du sujet à ses montages identitaires et à ses altérités.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Pour citer cet article

Douville Olivier  ‘‘Penser la clinique des exils. Préalables‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/penser-la-clinique-des-exils-prealables

Partage sur les réseaux sociaux

Place du travail et quête de soi Place du travail et quête de soi
Accueil en éclats : la moindre des singularités

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter