Proust (1871-1922) et la mémoire

Le Journal des psychologues n°297

Dossier : journal des psychologues n°297

Extrait du dossier : La mémoire. Du temps perdu à la conscience de soi
Date de parution : Mai 2012
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 5900

Présentation

Marie-France Castarède se livre ici à un intéressant rapprochement entre Freud et Proust, entre l’inconscient freudien et l’intuition proustienne, entre la mémoire volontaire et la mémoire affective involontaire, celle-ci fonctionnant hors de l’intelligence et offrant le privilège de revivre le passé plutôt que de le reconstruire. Pour finalement lire Proust comme une suite de romans de l’inconscient.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Pour citer cet article

Castarède Marie-France  ‘‘Proust (1871-1922) et la mémoire‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/proust-1871-1922-et-la-memoire

Partage sur les réseaux sociaux

Le couple, liens et sexualité Le couple, liens et sexualité
La psychanalyse peut‑elle être féministe ?

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter