Articles

Pour effectuer une recherche précise veuillez utiliser le moteur de recherche détaillé.


Psychologues au Pôle Emploi

Le premier avril dernier, neuf cent treize psychologues exerçant jusqu’alors à l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) ont bénéficié d’une évolution de carrière.


École : la présence nécessaire des psychologues

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a transmis un rapport sur l’état de la pédopsychiatrie en France et ses préconisations urgentes.


« Dis, quand reviendras-tu… ? » Blessures de la séparation des parents d’enfants placés

Auteur(s) : Sellenet Catherine

Si, dans le cadre de la protection de l’enfance, l’attention est le plus souvent portée sur l’enfant et ses besoins, entendre les parents et ce qui transpire de leur souffrance permettrait de mieux comprendre les mouvements à l’œuvre et de mettre du sens sur ce qui s’inscrit dans la relation à l’enfant, à la famille d’accueil et aux services sociaux.


L’autoritarisme moderniste

Auteur(s) : Lemoine Claude

Mélange de réalité et de fiction, la télévision, plus encore que le cinéma, nous transporte dans des mondes multiples et nous fait prendre, avec notre consentement, le faux pour le vrai, l’imaginaire pour la réalité, des vessies pour des lanternes. Mais elle peut parfois inverser la donne et montrer une réalité percutante ou terrible sans que l’on ait à bouger de son fauteuil.


Jeu, entrejeu et fonction réflexive de l’objet

À travers le cas d’Adrian, un enfant de sept ans au vécu abandonnique, Christophe Lévêque nous fait cheminer dans le processus psychothérapique. Quelle est l’origine de la souffrance primitive chez cet enfant ? Que viennent dire les attaques de liens dans le cadre thérapeutique ? Que permet la répétition de jeux scéniques ? La médiation par le jeu a permis un accès à la figuration, à la symbolisation de ce qui a fait traumatisme pour lui.


La praxis clinique comme crise épistémique

La démarche clinique consiste à tenir une position subjective paradoxale, place instable, qui vise à se garantir d’une multiplicité d’écueils : la rationalité logique, l’objectivation de la preuve, la réduction au modèle théorique, etc. Elle tient plutôt à des processus d’allers et retours multiples entre clinique et théorisation et nécessite de résister à la mortification du lien clinique que les démarches évaluatives et protocolaires promeuvent aujourd’hui. C’est en ce sens qu’il sera parlé de « praxis clinique », lieu d’exercice et de recherche du praticien.


Le western et ses figures : l’éclaireur

Auteur(s) : de Azambuja Miguel

Le salon de coiffure comme lieu de parole ; ou bien le saloon, son whisky, ses joueurs de poker, ses prostituées ; le bureau du sheriff ou la banque ; les cow-boys, les Peaux-Rouges, le hors-la-loi, la demoiselle venue de Boston.


Collaboration entre l’hospitalier et le libéral dans les réseaux de santé : l’exemple de la SLA

Auteur(s) : Brocq Hélène

Les besoins de lien et de partage d’informations entre les psychologues de ville adhérents des réseaux de santé et les acteurs des établissements de soins et autres professionnels libéraux semblent différents selon les pathologies (cancérologie, addictologie, VIH, etc.), les moments de parcours de soins (prévention, curatif, palliatif, etc.) et les moments de vie (périnatalité, adolescence, gérontologie, etc.). Les personnes atteintes de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), si elles en font la demande, peuvent être mises en relation avec des psychologues en ville. Si ces psychologues en ville adhèrent au réseau SLA-Paca, les consultations sont prises en charge par ce dernier. Le relais avec les psychologues libéraux se fait souvent par des psychologues en institution. Un lien étroit avec la ville pour la prise en charge psychologique des personnes concernées par cette maladie est donc indispensable.

 

Caroline Pelletti
Psychologue coordinatrice du volet Psychologie du réseau OncoPaca-Corse


Thérapie familiale Clinique relationnelle et champ social

Bien souvent, dans le cadre de la prise en charge thérapeutique d’une famille, la demande n’émane pas toujours des membres en souffrance, mais est parfois portée par des professionnels du champ social en lien avec cette famille. Un véritable travail de concertation, de mise en commun de la parole, permet alors de faire émerger des propositions innovantes pour offrir au(x) sujet(s) la réponse la plus adaptée. Illustration.


Entendre la violence génocidaire ?

Auteur(s) : Simon Cécile

Entendre l’inhumain de la violence génocidaire nous amène bien au-delà d’une écoute de l’horreur. Il est alors question de la place du clinicien qui ne consiste pas à comprendre ou à interpréter l’acte génocidaire, mais plutôt à recueillir, puis à interroger les signifiants du discours qui peuvent encore faire trace. Présentation du cas de Monsieur M, qui a été confronté aux violences qui se sont déroulées au Rwanda.


Pages

Partage sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter