Radicalité et violence : les voies de l’engagement extrême

Le Journal des psychologues n°362

Dossier : journal des psychologues n°362

Extrait du dossier : Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation
Date de parution : Novembre 2018
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 4100

Auteur(s) : Estano Nicolas

Présentation

La radicalité désigne un cadre de pensée, un processus psychique de rigidification et une recherche de ligne directrice de vie, simplifiée. Elle se transforme en idéologie plus facilement admise et intégrée lorsque le sujet traverse une période de vulnérabilité, où le manque de repères, la perte du sens de la vie, le délitement du sentiment d’affiliation, le poussent vers une nouvelle quête existentielle.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Radicalité et violence : les voies de l’engagement extrême

Pour citer cet article

Estano Nicolas  ‘‘Radicalité et violence : les voies de l’engagement extrême‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/radicalite-et-violence-les-voies-de-l-engagement-extreme

Partage sur les réseaux sociaux

Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation Violences extrêmes : le sujet de la radicalisation
L’émergence d’un nouveau féminisme

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter