Vers la fin de la clinique et des professionnalités à la Protection judiciaire de la jeunesse ?

Le Journal des psychologues n°309

Dossier : journal des psychologues n°309

Extrait du dossier : La périnatalité à la croisée des pratiques
Date de parution : Juillet - Août 2013
Rubrique dans le JDP : Pages actuelles
Nombre de mots : 2500

Présentation

Qui n’a plus de nom disparaît, qui n’a plus de temps meurt… La Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), institution en charge d’accompagner les adolescents « en danger de délinquance », ressemble de plus en plus à un bateau qui prend l’eau 1. Soumise, parmi les premiers services publics, à la révision générale des politiques publiques (RGPP), vaste entreprise néolibérale de restriction des dépenses sociales et de mise en grilles de l’humain en souffrance, la PJJ connaît un virage répressif inédit. Ainsi renoue-t-elle, suivant des modalités certes différentes, avec une vision déterministe de la délinquance des mineurs telle que le XIXe siècle et l’entre-deux guerres l’avaient connue. La PJJ sans boussole ne sait plus si elle protège ou si elle réexpose à un destin assuré de « fauteurs de trouble » ceux dont elle s’occupe, dans une société où jeunesse rime fréquemment avec dangerosité.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Vers la fin de la clinique et des professionnalités à la Protection judiciaire de la jeunesse ?

Pour citer cet article

 ‘‘Vers la fin de la clinique et des professionnalités à la Protection judiciaire de la jeunesse ?‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/vers-la-fin-de-la-clinique-et-des-professionnalites-a-la-protection-judiciaire-de-la

Partage sur les réseaux sociaux

Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques Groupes d’enfants et d’adolescents : perspectives cliniques
La famille : source de changement et lieu de partage des émotions

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter