Adolescence

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Confrontée quotidiennement, dans mon travail de psychologue, à des adolescents qui s'entaillent la peau, je rencontre aussi leurs parents en plein désarroi : Pourquoi m'a-t-il fait cela ?, s'interrogent-ils. Déroutés et dévorés par la culpabilité, ils m'ont tous demandé de l'aide. C'est donc à eux que je m'adresse à travers ce livre pour leur expliquer le sens profond de cette atteinte du corps, la dédramatiser dans une grande majorité de cas et leur donner des conseils. » C. R. Car s'il a toujours existé, le geste scarificateur est devenu aujourd'hui, dans l'Occident moderne, une conduite à risque s'affichant de plus en plus sur Internet et les sites d'adolescents en souffrance. Quelles en sont les causes ? Comment comprendre celui qui s'y adonne et comment l'aider à s'en sortir ? Croisant une approche psychanalytique et sa grande expérience de terrain pour répondre à toutes ces questions, Catherine Rioult ouvre aussi une nouvelle piste thérapeutique pour ces patients : s'exprimer sur le papier peut apaiser l'irrépressible besoin d'écrire sur sa peau.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Notre modernité est de plus en plus marquée par des phénomènes de déplacement, d’exil et d’exclusion de familles entières. Comment s’évader des certitudes identitaires afin de devenir des sujets de la multitude et du déplacement ? Cet enjeu importe tant à la psychanalyse qu’à l’anthropologie. Il déplace ces deux disciplines au-delà du culturalisme. Le dialogue est urgent entre cliniciens et anthropologues. L’anthropologie psychanalytique contenue chez Freud et même Lacan est-elle actuelle ? Les mythes psychanalytiques ont-ils une pertinence ? Le mythe freudien est-il universel ? Ce livre expose d’abord l’histoire des rencontres entre les deux disciplines, les filiations et les tensions qui ont marqué leurs échanges. Il situe les moments les plus vifs des débats qui explosèrent autour de l’enjeu très controversé que représente la création de dispositifs thérapeutiques spécialisés pour les dits « migrants ». C’est sur le projet d’une construction de l’anthropologie clinique que se termine ce livre. L’auteur illustre son propos par le témoignage de plusieurs fragments de cures menées avec des personnes et des familles provenant du Maghreb, des Antilles ou de l’Afrique de l’Ouest, que ce soit à Paris, au Sénégal ou au Mali

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec S. de Mijolla-Mellor, G. Monniello, S. Levy, N. Barzin, K. Poezevara, A. Squverer, L. Hedjem, F. Drossart, R. Bonnelier…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec P. Gaberan, L. Grimaud, S. Favereau, M. Capul, B. Bensidoun, D. Malhaire, G. Pulver, A. Goulon, F. Armand-Gaberan, J. Bouillaud…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec L. Julien, M. Le Samedy, G. Bréchon, C. Réveillère, V. Guérin, C. Condamin, C. Diere…

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec S. Spilka, O. Phan, M. Lascaux, D. Forgeot, C. Ben Lakhdar, K. Esseki, M. Chanal, C. Hamant…

Dans la rubrique : Article

Fondée sur des données développementales et sociodémographiques, cette recherche étudie les processus de décrochage scolaire à travers l’analyse de la perte de sens et de valeur accordée au savoir. Proposition d’une échelle de mobilisation scolaire.

Dans la rubrique : Article

Il arrive que l’on reçoive un adolescent de treize ans ; il pense qu’il faut être gentil avec les objets, ne pas les critiquer, parce que, sinon, ils pourraient vouloir se venger. Souvent, il dit à sa mère de ne pas crier après eux. En même temps qu’il raconte ses craintes les plus profondes, des larmes perlent et roulent le long de ses joues : « Je ne sais pas pourquoi », dit-il, comme en anticipant une question potentielle. Une boule d’émotions nous saisit, toute référence théorique a disparu, nous sommes tous les deux seuls à partager un océan de tristesse. Il part en me remerciant, devant ses parents un peu surpris, et on pense alors à l’intensité du sentiment de solitude vécu par certains enfants. Parfois, la séance ressemble à un îlot qui dériverait au fil des associations d’affects.

Dans la rubrique : Article

Caminante est l’un des ces jeunes errants qui va d’un groupe à l’autre ou qui voyage seul avec son chien… Sa rencontre a ouvert une voie singulière de réflexion sur l’errance envisagée ici comme un aménagement psychique permettant de rendre moins destructrice une psychose à l’œuvre depuis l’adolescence. Un autre regard que l’on peut poser sur ces jeunes pour mieux les accompagner dans le « monde » dans lequel ils sont parvenus à s’inscrire.

Dans la rubrique : Article

Les personnes en précarité ne se dirigent pas spontanément vers des structures de soins qui pourraient les prendre en charge. Réfléchir à de nouvelles modalités pour aller à leur rencontre… tel est l’enjeu des équipes mobiles psychiatrie-précarité.

Pages

S'abonner à RSS - Adolescence

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter