Diagnostic

Dans la rubrique : Article

En tant que président de l’Association européenne de gestalt-thérapie, Gianni Francesetti fut l’un des promoteurs du dernier colloque international sur la recherche 1. Son abord phénoménologique de la souffrance humaine et son approche gestaltiste de la compréhension des troubles psychiques ont amené Florence Belasco à explorer plus avant avec lui ce qui guide sa pratique. Éclairage sur sa vision du rapport de l’individu à son environnement, sur la notion de « diagnostic esthétique » ou encore sur l’étiologie singulière qu’il propose pour la clinique des attaques de panique…

Dans la rubrique : Article

Concevoir l’évaluation et l’annonce du diagnostic comme une séquence thérapeutique pour tenter de minimiser l’impact du stress familial et soutenir les processus d’adaptation à la situation de handicap, telle est la démarche clinique de Pediated, le centre diagnostique enfant et adolescent des troubles du spectre de l’autisme de l’hôpital de Versailles. Présentation de ce travail centré sur l’approche systémique.

Dans la rubrique : Article

À travers le cas clinique déroulé ici au fil des pages, Yolande Govindama témoigne de la nécessité de penser un dispositif adapté au cadre de la protection de l’enfance qui tienne compte des effets de la contrainte judiciaire sur l’évaluation, le diagnostic et l’accompagnement thérapeutique. Démonstration.

Dans la rubrique : Article

Comment un psychologue peut‑il procéder à une évaluation sans tomber dans les chausse-trappes que sont le risque d’instrumentation ou encore la visée normalisante ? Si le Code de déontologie des psychologues offre des indications précieuses sur cette démarche d’évaluation consentie par le patient, l’auteur suggère également de distinguer les notions d’évaluation et d’examen proprement dit, et de rendre au psychodiagnostic toute son originalité et sa pertinence.

Dans la rubrique : Article

Le Syndrome d’aliénation parentale permet de caractériser des phénomènes survenus lors de rupture, clivant les familles entre le « Parent gardien » et le « Parent refusé ». Mais n’y a-t-il pas un sérieux danger de cataloguer bon nombre de situations sous ce syndrome alors qu’en réalité les cas sont plus complexes et auraient des causalités multifactorielles ? Jean-Yves Hayez s’interroge ; et nous rappelle que, pour appréhender, comprendre et prendre en charge famille et enfant, l’investissement intensif de services judiciaires et sociaux est primordial.

Dans la rubrique : Article

Les possibles souffrances narcissiques d’une mère et d’un père lorsqu’ils se séparent se répercutent sur leur vie, sur leur relation, et surtout, sur leur relation à l’enfant. Ce dernier, instrumentalisé, enjeu des conflits pour sa garde, pourrait alors souffrir d’une forme d’assujettissement à l’un des parents pour rejeter l’autre et se couper de toute relation avec lui. Richard A. Gardner a proposé d’isoler un syndrome à partir des signaux cliniques observés dans ces situations de séparation conflictuelle. Voici les critères d’évaluation diagnostique qu’il propose.

Dans la rubrique : Article

Le Syndrome d’aliénation parentale peut être évoqué lors de conflits parentaux, mais il nécessite encore d’être défini, appréhendé et l’évaluation optimale des mécanismes de cette manipulation, aliénation, de l’enfant est nécessaire. S’intéresser au SAP, c’est se pencher particulièrement sur la situation de l’enfant : se considérant « libre penseur », il peut en réalité agir et s’exprimer sous l’emprise du parent aliénant. Mais dans quelles mesures ? À quel moment peut-on parler d’aliénation ? Si le SAP est une réalité, systématiser son recours pourrait être une dérive.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Dans la clinique de l'enfant et de l'adolescent, quel que soit le lieu de sa pratique. Le bilan psychologique fait l'objet d'attentes diverses mais rarement explicites ni explicitées. La question du diagnostic semble toujours y être inscrite et, d'une certaine manière, celle-ci convoque aussi la perspective pronostique. Est-il possible – de quelle manière et jusqu'à quel point – de répondre à l'un et l'autre des versants de cette demande qui engage non seulement une conception de la psychopathologie infantile, mais également celle des possibilités tout comme des limites offertes par le bilan ainsi pensé ? Les auteurs, psychologues et pédopsychiatres psychanalystes, débattent de cette question autour de la présentation de deux études de cas qui illustrent la manière dont le bilan avec l'enfant et l'adolescent participe aux réflexions de l'équipe chou de tous les intervenants impliqués dans le soin et aide aux prises en charge.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Le TDAH ou Trouble déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité est le premier motif de consultation en pédopsychiatrie en France et justifie la prescription de dérivés d’amphétaminiques dont on ignore les effets à long terme. Et voilà que pour les adultes stressés, speedés, débordés, et débordant d’activités on parle de TDAH… Comment ce syndrome, si rare il y a trente ans, est-il devenu un problème de santé publique important pour les uns et une fausse épidémie, voire une catastrophe nationale, pour les autres. La polémique intéresse tous les acteurs de la santé mentale mais aussi les professionnels de l'enfance, les parents, les associations d'usagers et maintenant qu'il concerne aussi les adultes tous les citoyens sont potentiellement concernés. Au cœur des enjeux internes à la psychiatrie mais aussi des débats entre les nouveaux acteurs du diagnostic psychiatrique que sont les enseignants, les forums internet et les associations d'usagers, le TDAH interroge l'activisme médical, la place des experts et des classifications, le rôle des médicaments psychiatriques, et leur mésusage, l'importance du contexte psychologique et social…. Enfin le TDAH pose la question de l'influence du discours des neurosciences sur les politiques publiques. Un livre d’utilité publique, très documentée et très lisible, qui devrait devenir la référence sur le sujet.

Dans la rubrique : Article

Ce samedi 22 novembre 2014, l’amphithéâtre de l’espace conférences des Diaconesses, débordant d’affluence, fut le lieu d’un copieux défilé de prises de parole de psychiatres français qui avaient également invité Allen Frances (États-Unis) et Pat Bracken (Royaume-Uni) à exprimer les raisons qu’il y a à s’insurger contre la pensée unique DSM.

Pages

S'abonner à RSS - Diagnostic

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter