Psychologue

Dans la rubrique : Article

Si chacun s’accorde à dire que la profession de psychologue doit évoluer, notamment dans le cursus de formation initiale, tous ne s’entendent pas sur la manière… Nous nous faisons le lieu d’expression des syndicats, et plus largement des courants d’opinion, des différents points de vue sur cette question qui suscite les passions et les interrogations. À l’instar d’Albert Ciccone et Benoît Schneider qui en avaient débattu dans le numéro de décembre-janvier, le secrétaire général et les membres de la commission Université du SNP ont accepté de se plier à l’exercice. Ils reprennent pour nous les positions du syndicat sur la formation des psychologues et son évolution vers un doctorat, et exposent les déterminants et conditions de sa mise en œuvre.

Dans la rubrique : Article

C’est un peu rageant : la psychologie scientifique vise à établir des lois générales et, à chaque fois, on trouve des exceptions, des cas particuliers, des faits qui n’entrent pas dans le modèle. C’est à ce point que la psychologie différentielle s’est constituée pour montrer la généralité des différences. Elle garde donc l’idée de trouver des phénomènes généraux en montrant l’omniprésence des variations individuelles.

Dans la rubrique : Article

En cette année anniversaire des 30 ans du titre de psychologue, il est intéressant de faire le point sur l’évolution de la demande étudiante dans la filière psychologie, sur les liens entre la formation et l’accès à l’emploi, sur le nombre d’étudiants qui obtiennent le titre de psychologue à l’issue de leur cursus… Un état des lieux qui s’inscrit notamment dans la discussion engagée depuis quelque temps sur l’éventualité d’introduire une sélection à l’entrée en master 1.

Dans la rubrique : Article

Dans la prochaine loi de santé, au vote début 2015, le psychologue n’existe plus ! Pourtant, tout est posé dans le premier article qui ouvre toutes les déclinaisons possibles des interventions des psychologues, quels que soient les champs, les modalités et temps d’intervention. Alors que se passe-t-il ?

Dans la rubrique : Article

Il y a déjà plus de vingt ans était posée la question de la hiérarchie des psychologues dans les services de la FPH. Face au vide juridique auxquels les psychologues sont aujourd’hui encore confrontés et à une situation de terrain qui voit grandir le risque d’une soumission à l’autorité d’un cadre paramédical ou d’un médecin, invalidant de fait la position clinique, il devient urgent de combler l’échelon manquant ! Proposition est faite ici du N+1.

Dans la rubrique : Article

L’essor et l’évolution de la cyberpsychologie bouleversant les pratiques des psychologues et usages des patients, les organisations de professionnels doivent en mesurer les enjeux et prendre part au mouvement de réflexion collective autour des thérapies en ligne. Car c’est bien toute une profession qui est touchée par des interrogations nouvelles et des problématiques éthiques, déontologiques et professionnelles différentes.

Dans la rubrique : Article

Azy Barak, expert notable en matière d’Internet et de psychologie, présente, conjointement avec John M. Grohol, un état des lieux international de l’utilisation d’Internet en psychothérapie, ainsi qu’une projection des évolutions possibles dans les années à venir. Quelles tendances actuelles et futures pour ces cliniques virtuelles ? Quelles sont les problématiques nouvelles qui se posent ?

Dans la rubrique : Article

D’abord objet de discussion puis motivée par les patients eux-mêmes, la psychothérapie en ligne devient réalité. Mais comment le cyberespace agit-il sur les pratiques cliniques ? Et comment peut-il être utilisé par les professionnels ? Cette réflexion nécessaire face aux dérives possibles au développement de « cliniques numériques » analyse les liens entre psychothérapie et Internet.

Dans la rubrique : Article

Aujourd’hui, « un monde sans Internet est difficilement imaginable ». Mais quel impact produit ce nouvel espace virtuel dans l’exercice du psychologue ? Internet offre gain de temps, richesse d’informations, gratuité de certaines données, liberté, mais la cyberpsychologie se retrouve aussi synonyme de rencontre dématérialisée, communication dépersonnalisée ou encore accessibilité permanente. Qu’est-il possible de préconiser pour la pratique en ligne ?

Dans la rubrique : Article

Devenue incontournable, la « cyberpsychologie » se trouve aujourd’hui au centre des débats, notamment quant aux risques que contiennent ces nouvelles pratiques, pour le cyberpatient et pour le praticien. Environnement virtuel, instabilité des identités, confidentialité, conservation des données, sécurité de paiement, déontologie, sont autant d’éléments à définir, garantir et préserver lors de la « télérelation ».

Pages

S'abonner à RSS - Psychologue

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter