Souffrance psychique

Dans la rubrique : Article

Si les troubles cognitifs peuvent altérer la relation au patient, Hélène Oppenheim-Gluckman nous invite à réfléchir sur le type de cadre et de pratique psychothérapique à mettre en place avec ces patients cérébro-lésés, et plus particulièrement sur la place de la cognition dans notre économie psychique.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Dans la traversée de la vie, de ses tout-débuts jusqu'à son extrême fin, dans ses liaisons possibles avec le plaisir ou dans sa radicalité mélancolique, la douleur reste la compagne fidèle du corps et de psyché. La douleur relève de l'effraction, par rupture des barrières, par excès d'excitation, une implosion violente qui déborde les limites du moi-corps. Si le privilège est accordé à l'expérience de satisfaction dans la construction du psychisme, du moi et de ses objets, dans la création des fantasmes et des représentations, la douleur fait toujours retour, comme expérience humaine inéluctable et sans doute indispensable parce que toujours liée à la perte d'objet.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

Avec J.-L. Brière, A. Fuseau, G. Barraband, C. Boyer, A. Perret, F. Poulle, C. Masmonteil, S. Nourry, G. Monod.

Test alt

Dans la rubrique : Lire

J.-P. Benoit, D. Lauru, A. Moscoso, A. Birraux, A. Le Nestour, E. Romano, J. Payen de la Garanderie, P. Votadoro et M.-A. Piot…

Dans la rubrique : Article

Écouter les médecins pour leur apprendre à écouter les patients… telle a été l’une des préoccupations de Michael Balint qui, dès les années 1930, invectivait les médecins qui s’étaient laissé séduire par « l’esprit de laboratoire » à reprendre pied. C’est cette philosophie qui continue d’exister aujourd’hui au sein des groupes Balint : soutenir la subjectivité des professionnels, essayer de prendre en compte la complexité de la relation avec leur patient, les affects qu’ils ne parviennent pas à contrôler plutôt que de les évacuer…

Dans la rubrique : Article

La médecine répugne bien souvent à prendre en compte le « drame subjectif » du malade. Pourtant, permettre au patient d’exprimer et d’associer librement sur ce qui lui arrive est une étape importante dans son parcours médical. Le cas particulier du combat contre la mucoviscidose, où la question de la mort est omniprésente, la perception qu’en ont les malades et les médecins, laissent percevoir combien la peur de l’échec et les fantasmes d’immortalité s’entrechoquent dans les discours. Au-delà d’une éventuelle victoire contre la maladie, quel goût aurait celle-ci si l’envie de vivre n’avait pas été soutenue… ?

Dans la rubrique : Article

L’approche psychanalytique du handicap vient questionner la manière dont est investi le handicap par le parent, par l’enfant, que cela relève du traumatisme, de la honte, d’un fantasme de transmission généalogique ou encore d’un déni… Aussi, quel rapport peut-on considérer entre le handicap et la réalité psychique, la subjectivité ? Que peut la psychanalyse dans de tels contextes ? Et qu’est-ce que l’expérience de l’approche du handicap apporte à la psychanalyse ?

Test alt

Dans la rubrique : Dossier

À notre époque, où les diverses avancées dans les spécialités de traitement s’avèrent majeures, il apparaît que, depuis l’avènement de la médecine moderne, celle-ci ait quelque peu oublié la personne.

Dans la rubrique : Article

Intervenir auprès de mineurs délinquants incarcérés en établissement pénitentiaire nécessite un positionnement et une approche cliniques spécifiques pour amener ces jeunes à être en situation d’envisager un travail psychologique le temps de leur détention. Entre théorie et adaptations pratiques… témoignage.

Dans la rubrique : Article

Se découvrir homosexuel à l’adolescence, notamment en Algérie, pays où l’homosexualité est considérée comme un délit passible d’emprisonnement, plonge ces adolescents dans une crise existentielle pour laquelle le suicide peut sembler la seule issue. L’agir sur le corps, par des coupures, des brûlures… comme une tentative de réponse individuelle à une stigmatisation sociale négative, est révélateur de cette souffrance, et devrait être entendu comme annonciateur de cette phase ultime de négation de l’existence.

Pages

S'abonner à RSS - Souffrance psychique

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter