La parentalité institutionnelle : une clinique de la précarité

Le Journal des psychologues n°312

Dossier : journal des psychologues n°312

Extrait du dossier : De la précarité à l’exclusion : quel soutien psychologique ?
Date de parution : Novembre 2013
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 3300

Auteur(s) : Garot Matthieu

Présentation

Psychologue clinicien, mais aussi infi rmier psy, médecin psychiatre ou encore travailleur social… l’ensemble des équipes mobiles psychiatrie-précarité oeuvrent pour implanter au coeur de la cité une veille sociale, un « prendre soin » singulier, une forme de parentalité institutionnelle.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

La parentalité institutionnelle : une clinique de la précarité

Pour citer cet article

Garot Matthieu  ‘‘La parentalité institutionnelle : une clinique de la précarité‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/la-parentalite-institutionnelle-une-clinique-de-la-precarite

Partage sur les réseaux sociaux

Une expérience bénévole au sein des facultés psychiatriques du Sri Lanka
Figures de la psychanalyse. Dossier « La psychanalyse et les nouvelles directions de la psychiatrie » Figures de la psychanalyse. Dossier « La psychanalyse et les nouvelles directions de la psychiatrie »

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter