La relation d’emprise. Un mode relationnel complexe

Le Journal des psychologues n°305

Dossier : journal des psychologues n°305

Extrait du dossier : Accompagner les personnes vieillissantes
Date de parution : Mars 2013
Rubrique dans le JDP : Pratiques professionnelles > Clinique
Nombre de mots : 3500

Présentation

En quelques mots, très vite, un patient met en place une relation d’emprise sur son thérapeute. La violence exprimée ou sous-entendue les place alors dans un impossible dialogue. Il arrive que ce type de relation s’inverse quand l’institution ne peut qu’exprimer sa souffrance. Claire Netillard et Claudette Hugon nous proposent ici d’analyser ces conduites, l’une intervenant en maison d’arrêt et l’autre travaillant avec des patients pénalement obligés pour violences sexuelles.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

La relation d’emprise. Un mode relationnel complexe

Pour citer cet article

Hugon Claudette, Nétillard Claire  ‘‘La relation d’emprise. Un mode relationnel complexe‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/la-relation-d-emprise-un-mode-relationnel-complexe

Partage sur les réseaux sociaux

La gestalt : actualités thérapeutiques La gestalt : actualités thérapeutiques
La créativité : un enjeu thérapeutique à l’hôpital

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter