Le marquage corporel chez des adolescents homosexuels : un palliatif au suicide ?

Le Journal des psychologues n°327

Dossier : journal des psychologues n°327

Extrait du dossier : L’agir de l’adolescence
Date de parution : Mai 2015
Rubrique dans le JDP : Dossier
Nombre de mots : 3400

Auteur(s) : Dehane Amel

Présentation

Se découvrir homosexuel à l’adolescence, notamment en Algérie, pays où l’homosexualité est considérée comme un délit passible d’emprisonnement, plonge ces adolescents dans une crise existentielle pour laquelle le suicide peut sembler la seule issue. L’agir sur le corps, par des coupures, des brûlures… comme une tentative de réponse individuelle à une stigmatisation sociale négative, est révélateur de cette souffrance, et devrait être entendu comme annonciateur de cette phase ultime de négation de l’existence.


L'accès à cet article est protégé
Déjà abonné ? Identifiez-vous

Le marquage corporel chez des adolescents homosexuels : un palliatif au suicide ?

Pour citer cet article

Dehane Amel  ‘‘Le marquage corporel chez des adolescents homosexuels : un palliatif au suicide ?‘‘
URL de cet article : https://www.jdpsychologues.fr/article/le-marquage-corporel-chez-des-adolescents-homosexuels-un-palliatif-au-suicide

Partage sur les réseaux sociaux

Attachement et téléphone portable

Abonnez-vous !

pour profiter du Journal des Psychologues où et quand vous voulez : abonnement à la revue + abonnement au site internet

Restez Connecté !

de l'actualité avec le Journal des Psychologues
en vous inscrivant à notre newsletter